Australie : instauration du permis de conduire supercars obligatoire

 
Une Lamborghini Huracan orange
Un nouveau permis de conduire pour supercars est exigé pour les propriétaires de Lamborghini Huracan en Australie-Méridionale et il implique un cours de conduite spécifique. - Photography Lamborghini©

 
Un permis de conduire pour supercars en Australie-Méridionale. C’est l’une des nouvelles mesures de sécurité prise par l’État australien après un accident mortel en 2019. Les propriétaires de voitures puissantes devront suivre un cours en ligne de conduite.

Un permis de conduire pour supercars afin d’éviter les tragédies

Pour améliorer la sécurité routière et éviter de tragiques accidents tels que celui survenu en 2019, les autorités australiennes ont pris des dispositions significatives avec l’adoption d’un permis de conduire pour supercars. Cet incident fatal avait impliqué une Lamborghini Huracan, qui avait violemment heurté une adolescente de 15 ans, causant son décès.


Dorénavant, la possession d’un permis de conduire pour les supercars, ces véhicules de luxe ultra-puissants, sera soumise à des exigences plus strictes pour la sécurité de tous. Tout conducteur propriétaire d’une voiture puissante doit suivre un cours de conduite, spécial “véhicules puissants et rapides”, ainsi que des cours de sensibilisation aux responsabilités envers les autres usagers de la route.


Ces mesures viennent renforcer les règlementations déjà en place afin de s’assurer que seuls les automobilistes compétents et responsables aient l’autorisation de piloter ces bolides motorisés ultra-performants. Une décision qui met l’accent sur la sécurité et le bien-être de l’ensemble de la population sur les routes australiennes.

L’Australie révolutionne le pilotage des véhicules de course avec sa nouvelle règlementation

Avec le permis de conduire pour supercars, l’Australie s’engage donc à renforcer la sécurité sur ses routes. Cette règlementation inédite concerne spécifiquement les véhicules présentant un rapport poids/puissance dépassant les 276 kW, soit l’équivalent de 375 chevaux pour 1 000 kilogrammes. Il est à noter que cette catégorie englobe principalement les racecars ou les voitures de course ou encore les voitures de collection réputées pour leur puissance hors du commun et leur vitesse fulgurante.


Dorénavant, pour en être titulaire, il faudra suivre une formation obligatoire sur internet. Pour obtenir un permis de conduire supercars, il faut aussi passer l’examen y afférent en Australie. Ce programme de formation à la conduite devrait permettre aux automobilistes d’approfondir leurs connaissances et maitrises de ces machines ultra-puissantes.


L’adoption du permis de conduire supercars est ainsi une étape de plus pour la sécurité routière en garantissant que les conducteurs soient assez qualifiés en matière de conduite automobile, notamment des véhicules hautement puissants. Cela, en plus des connaissances du Code de la route, bien entendu.

D’autres règlementations seront en vigueur pour une conduite sécuritaire des voitures puissantes

La nouvelle règlementation frappera de plein fouet les jeunes conducteurs de voitures puissantes. Outre les exigences de formation spéciale pour l’obtention du permis de conduire supercars ou cabriolet puissant, une autre mesure cruciale a été annoncée. Désormais, il sera strictement interdit de désactiver certaines aides à la conduite, telles que le système de freinage antiblocage (ABS), le freinage automatique d’urgence (AEB), le contrôle électronique de la stabilité (ESC) et l’antipatinage.


Ces dispositions ont pour objet de garantir une conduite sécuritaire pour les automobilistes qui souhaitent prendre le volant de véhicules de course. Pour ce faire, toute infraction à cette règle sera sanctionnée par une amende substantielle. Cette mesure renforce l’engagement des autorités à promouvoir la sécurité routière et à réduire les risques associés à la conduite de ces véhicules haute performance sur nos routes.

Les nouvelles mesures mettent l’accent sur la responsabilité au volant

Permis de conduire pour supercars et cabriolets puissants, interdiction de désactiver certaines fonctions d’aide à la conduite… toutes ces nouvelles mesures ont pour but de garantir que les conducteurs des véhicules ultra-puissants soient pleinement conscients des risques considérables inhérents à leur conduite.


Ces réformes majeures interviennent suite à des préoccupations croissantes concernant la sécurité routière en Australie-Méridionale. Dans un souci de dissuasion, le gouvernement a également annoncé une augmentation significative de la peine maximale pour l’automobiliste ayant causé un décès sur les routes, passant de 1 à 7 ans d’emprisonnement.


Ces modifications cruciales en matière de sécurité routière sont déjà annoncées, cependant, elles ne prendront effet qu’à partir du 1ᵉʳ décembre 2024, ce qui laissera le temps aux concernés de se préparer. Le permis de conduire supercars et les règles liées toucheront un groupe restreint d’individus, estimé à environ 200 personnes, principalement constitué de riches propriétaires de véhicules de sport, tels que Lamborghini et Ferrari.


Abonnez-vous au compte Twitter de ParuVendu pour ne pas manquer les dernières actualités automobiles et routières.


Avec ETX / DailyUp

 

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

Isabelle Henry le 19/10/2023

146 208 annonces auto

Volkswagen Golf

Voir l'annonce

Peugeot 2008

Voir l'annonce

Peugeot 108

Voir l'annonce

Nissan Micra

Voir l'annonce

Peugeot 3008

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Australie : instauration du permis de conduire supercars obligatoire

Informez-vous sur permis conduire supercars en Australie. Découvrez les nouvelles mesures de sécurité pour les voitures puissantes afin d'éviter les accidents.