Dangers des commandes tactiles en voiture : et si on revenait aux bons vieux boutons ?

 
Ordinateur de bord d'une voiture Tesla
Ordinateur de bord d'une voiture Tesla

Les dangers des écrans tactiles dans la voiture : une menace pour la sécurité des usagers de la route. - Photography Courtesy of Tesla©, Tesla Full Self-Driving Computer


Face aux dangers des commandes tactiles dans la voiture, Euro NCAP sanctionnera les technologies auto présentant des risques à partir de 2026. En effet, les écrans et autres fonctions haptiques distraient le conducteur. En termes de sécurité sur la route : les bons vieux boutons seraient préférables. Explications.


Les dangers des commandes tactiles : l’attention détournée par les menus de navigation

L'invasion des écrans et des boutons haptiques dans les habitacles des voitures modernes soulèvent des inquiétudes croissantes en matière de sécurité routière. Les dangers des commandes tactiles sont liés à l'utilisation excessive de ces interfaces qui détournent l'attention du conducteur de la route, augmentant le risque d'accidents dus à la distraction. De plus en plus de constructeurs automobiles transfèrent des fonctions vitales, comme la climatisation ou la radio, vers des écrans centraux. Cela oblige les conducteurs à quitter la route des yeux pour naviguer dans des menus complexes, perdant ainsi un temps précieux et crucial pour une conduite automobile sécurisée.

 

Les boutons haptiques présents sur le volant, bien que pratiques en apparence, s'avèrent souvent peu ergonomiques. Leur utilisation peut s'avérer délicate en conduisant, obligeant le conducteur à tâtonner pour trouver la bonne commande et détournant son attention de la route. Face aux potentiels dangers des commandes tactiles, des experts et associations de consommateurs appellent à une meilleure ergonomie des interfaces automobiles et à un juste équilibre entre l'innovation technologique et la sécurité des conducteurs. La priorité absolue doit rester la vigilance sur la route, la simplicité d’utilisation comme sur les voitures anciennes, et les interfaces haptiques ne doivent en aucun cas la compromettre.

Euro NCAP s'attaque aux risques du "tout tactile" en voiture

L'organisme indépendant de sécurité Euro NCAP souhaite mettre un frein à la prolifération de l’interface "tout-tactile" dans les habitacles des voitures modernes. Pointant du doigt les dangers des commandes tactiles en voiture pour la conduite sécuritaire, Euro NCAP incite les constructeurs à réintroduire des boutons physiques sur le tableau de bord pour les fonctions de base. En ligne de mire, des marques comme Tesla, qui ont fait du tout tactile une véritable philosophie de design. Mais l'avertissement d'Euro NCAP sur les dangers des commandes tactiles concerne en réalité l'ensemble de l'industrie automobile, car de plus en plus de constructeurs adoptent des interfaces similaires.

Vers un retour des boutons physiques ?

Parmi les sources de dangers des commandes tactiles, l'absence de boutons physiques pour des fonctions vitales comme la climatisation ou le volume sonore peut obliger les conducteurs à quitter la route des yeux pour naviguer dans des menus haptiques. Ce qui augmente ainsi le risque d'accident.

 

Certes, Euro NCAP n'a aucun pouvoir de contrainte. Mais son influence est considérable sur les choix des constructeurs automobiles, soucieux d'obtenir les meilleures notes de sécurité pour leurs modèles. L'appel d'Euro NCAP pourrait donc sonner le glas du "tout tactile" et signer le retour des poussoirs traditionnels, comme dans les voitures low cost type Dacia où tout est manuel ou presque. La simplicité garantit une conduite plus sûre et moins distraite et pour éviter les dangers liés à l’utilisation des commandes tactiles au volant ou sur un écran.

Les écrans dans les habitacles altèreraient les performances des voitures

L'omniprésence des écrans dans les habitacles des voitures modernes est loin de faire l'unanimité. En plus de détourner l'attention du conducteur et porter atteinte à la conduite sécuritaire, ces interfaces se révèlent également moins performantes que les traditionnels boutons et interrupteurs. C'est ce qu'a démontré une étude suédoise réalisée en 2022. Des journalistes ont comparé la rapidité d'exécution de plusieurs tâches courantes (régler la climatisation, modifier la station radio, etc.) sur des modèles récents dotés d’un système de commande tactile et haptique et sur des modèles plus anciens équipés de contacteurs physiques.

 

Résultat : les voitures à écran de bord se sont avérées systématiquement plus lentes. Le temps perdu à naviguer dans les menus et à sélectionner les options haptiques s'est traduit par une perte de réactivité et une gêne conséquente pour les conducteurs. Ces résultats viennent s'ajouter aux critiques croissantes concernant les dangers des commandes tactiles au volant. Face aux dangers des commandes tactiles et à l'inefficacité démontrée des écrans, il est temps de repenser l'ergonomie des habitacles automobiles.

Technologies auto et sécurité : quid de l’interface homme-machine ?

L'évolution fulgurante des technologies auto a bouleversé l'interface homme-machine, avec l'avènement des écrans tactiles et des commandes vocales. Mais cette course à l'innovation ne s'est pas toujours faite au profit de la sécurité. C’est justement ce que l’on déplore avec la voiture autonome qui ne se développe pas aussi vite que prévu compte tenu des problèmes techniques et des accidents qu’elle provoque. En effet, de nombreuses critiques fusent, tant en concessions que sur les forums spécialisés, concernant les potentiels dangers des commandes tactiles.

Des interfaces technologiques dangereuses contrairement au bouton poussoir

Face à ce tollé, certains constructeurs automobiles semblent prendre conscience des dangers des commandes tactiles et envisagent un retour en arrière. Le PDG de Volkswagen, Thomas Schäfer, a notamment évoqué la possibilité de conserver des boutons-poussoirs classiques pour les fonctions critiques. De son côté, Euro NCAP, s'apprête à lancer des mesures de prévention, comme l’attribution de pénalités pour les modèles dont les interfaces seraient potentiellement dangereuses et présentent des risques majeurs de distraction pour le conducteur. Ces réactions illustrent un point crucial : le progrès technologique ne doit jamais se faire au détriment de la sécurité. L'industrie automobile doit trouver un équilibre entre innovation et ergonomie, afin de limiter les dangers des commandes tactiles au sein de l’habitacle des voitures.

 

Retrouvez nos dernières actualités sur les dangers des commandes tactiles en voiture en rejoignant la communauté Facebook Paru Vendu.

 

Avec ETX / DailyUp

 

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

David Lefebvre le 10/04/2024

143 627 annonces auto

Citroën C3

Voir l'annonce

Citroën Grand C4 Picasso

Voir l'annonce

Volkswagen Golf

Voir l'annonce

Land-Rover Range rover velar

Voir l'annonce

Toyota Aygo

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Dangers des commandes tactiles en voiture : et si on revenait aux bons vieux boutons ?

Découvrez les dangers liés aux commandes tactiles, dont les écrans dans la voiture et pourquoi privilégier les technologies auto moins risquées comme les boutons pour la sécurité.