Dossier : Les nouveautés SUV 2009

Les nouveautés SUV 2009 : un segment en pleine mutation

 

Les 4x4 font de la résistance, d’abord en changeant d’appellation, mais aussi et surtout en réduisant leur taille, leur consommation… et même le nombre de leurs roues motrices !

 
 

<< Retour au sommaire Archives Nouveautés auto
 
2009_Audi Q5
Une chose est sûre, la mise en place du bonus / malus écologique a donné un sérieux coup de frein aux ventes de 4x4 en France. De 138 266 unités en 2007, le nombre de leurs immatriculations est passé à 101 508 en 2008, soit une baisse conséquente de 26,6 %. Du coup, la part de marché des véhicules à quatre roues motrices est passée de 6,7% des immatriculations en 2007 à 5% l’année dernière.
Mais les 4x4 n’ont pas dit leur dernier mot et ils entendent bien voir leurs ventes renouer bien vite avec la croissance grâce à l’actuelle baisse du prix des carburants mais aussi et surtout grâce à une spectaculaire mutation qui permet d’ores et déjà à nombre d’entre eux de répondre aux exigences du temps en matière de gabarit, de consommation et de rejets polluants.


Ne m’appelez plus 4x4 !
La résistance des 4x4 commence par un simple changement de nom. Dans tous les communiqués de presse des constructeurs de véhicules dits tout-terrain (et qui le sont de moins en moins, soit dit en passant !), l’appellation « 4x4 » cède désormais la place à l’abréviation « SUV » (Sport Utility Vehicle), quand ce n’est pas « SAV » (Sport Activity Vehicle) dont la connotation est encore plus typée loisirs.


 
 
2009_Renault Koleos
La montée en puissance des 4x4 compacts « Premium »
Même si le 4x4 de luxe est encore très souvent préféré à la grande berline prestigieuse, les constructeurs, allemands pour la plupart, sont conscients qu’il convient de proposer à leurs clients des engins tout aussi luxueux mais beaucoup plus compacts.
C’est BMW qui a ouvert le feu avec son X3 dont l’immense succès a incité Audi à lancer aujourd’hui un Q5 beaucoup moins imposant que l’énorme Q7, et Mercedes, eux, un GLK élaboré sur la plate-forme de la plus petite de ses berlines, la Classe C.
Ce « downsizing » va d’ailleurs se poursuivre avec l’arrivée prochaine du BMW X1 et de l’Audi Q3.


Du 4x4 au 4x2

Avant que n’apparaissent les correcteurs électroniques de trajectoire (ESP), les 4 roues motrices étaient considérées comme étant la meilleure des solutions pour permettre aux voitures de reculer au maximum les limites de la perte d’adhérence. Ces mêmes 4 roues motrices étaient d’autre part indispensables aux 4x4 « purs et durs » destinés aux franchissements les plus acrobatiques. Or, aujourd’hui, on estime que 5 % seulement des possesseurs de 4x4 osent encore s’aventurer hors du bitume.
Pour tous ceux qui adorent le look baroudeur et qui n’habitent pas dans des régions souvent enneigées, le fait d’avoir 4 roues motrices ne présente donc guère d’intérêt. D’où l’apparition de voitures qui se contentent de faire passer la puissance de leur moteur par deux roues motrices seulement, généralement les roues avant. L’intérêt est double pour le consommateur : d’une part, ces versions 4x2 sont moins chères que les versions 4x4 dont ils dérivent. D’autre part, ils consomment sensiblement moins du fait d’un poids réduit par l’absence des organes de transmission imposés par la transmission intégrale, grâce aussi à la suppression des frottements et donc des résistances à l’avancement générées par ses mêmes organes.

Photos haut : Audi Q5 / Bas : Renault Koleos.
 

<< Retour au sommaire Archives Nouveautés auto

Article suivant : De A à C : Audi, BMW, Chevrolet et Citroën

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

D. Allignol le 17/02/2010

144 507 annonces auto

Renault Scenic IV

Voir l'annonce

Seat Ibiza

Voir l'annonce

Opel Crossland X

Voir l'annonce

Peugeot 3008

Voir l'annonce

Abarth Grande Punto

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Les nouveautés SUV 2009