LLD voiture électrique : les offres à 100 euros par mois pour favoriser la mobilité durable

 
Deux Citroen e-C3 roulant dans la rue
L'offre de LLD voiture électrique à 100 euros le mois concerne notamment la Citroën ë-C3, l'un des premiers modèles éligibles. - Photography Courtesy of Stellantis©

 
Une offre de location longue durée ou LLD avec une voiture électrique pour 100 euros par mois sera lancée en 2024. Le gouvernement devrait annoncer les modalités de ce dispositif avant fin 2023. Trois modèles de citadines sont pour l'instant éligibles : la Citroën ë-C3, la Twingo E-Tech et la Fiat 500 e.

Comment la LLD de voiture électrique va révolutionner la mobilité durable

De l'engagement électoral à la concrétisation, l'initiative tant attendue de la LLD d’une voiture électrique à 100 euros par mois devient réalité. Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a annoncé : "Dès 2024, nous introduirons un leasing à faibles mensualités, accessible aux foyers à revenus modestes, sans nécessité d’apport initial, et réservé aux véhicules à empreinte carbone minimale." Une avancée majeure vers une mobilité plus durable.


Les pré-réservations pour profiter de l’offre de LLD d’une voiture électrique seront ouvertes dès le mois de novembre 2023, permettant aux ménages à faibles revenus d'accéder à des solutions de transport respectueuses de l'environnement. Cette initiative s'inscrit dans une démarche visant à réduire notre impact sur la planète tout en rendant l’électromobilité accessible à un public plus large. Cette offre de LLD d’une voiture électrique devrait ainsi contribuer significativement à la transition vers une société plus écologique.

La location de voitures électriques pour 100 euros par mois, une initiative écologique et solidaire

En rappel, cette initiative novatrice consiste à mettre en place un mode de financement d’une LLD d’une voiture électrique pour un coût mensuel inférieur ou égal à 100 euros, spécifiquement destinée aux foyers les plus vulnérables, avec en prime la prise en charge du premier loyer par l'État. Le dispositif vise ainsi à offrir une solution de mobilité verte abordable aux ménages aux revenus les plus modestes, définis par un revenu fiscal par part inférieure ou égale à 14 089 €.


De plus, il est envisagé d'ajouter un critère géographique à cette solution de financement, en favorisant les zones situées à proximité des Zones à Faibles Émissions (ZFE) ou dans les agglomérations les plus touchées par la pollution. Cette approche stratégique a pour objectif de réduire l'empreinte carbone tout en améliorant la qualité de l'air dans les régions les plus impactées par la pollution, contribuant ainsi à rendre l’écomobilité plus accessible.

Citroën ë-C3, Twingo E-Tech, Fiat 500 e : les premières citadines éligibles au programme

Le ministre a dévoilé les premiers modèles éligibles à ce programme, qui s'articule autour de petites citadines, ce qui ne surprend guère. Parmi les premières voitures éligibles, on compte la toute nouvelle Citroën ë-C3, la Renault Twingo E-Tech et la Fiat 500 e, spécifiquement dans leurs versions de base. Toutefois, il est important de noter que l'autonomie de ces véhicules est assez limitée, plafonnant à 300 kilomètres dans leurs configurations éligibles. Cela signifie que ces voitures électriques seront principalement adaptées à un usage urbain pour le centre-ville et les petits déplacements du quotidien., type trajets domicile-travail. Les choix de ces modèles emblématiques pour ce programme reflètent la volonté d’offrir des options abordables permettant aux foyers à revenus modestes de louer un véhicule. Avec cette offre de LLD d’une voiture électrique (Citroën ë-C3, Renault Twingo E-Tech et Fiat 500 e), le gouvernement s'efforce de rendre la mobilité propre accessible à tous, tout en répondant aux besoins de déplacement en milieu urbain.

Une subvention qui pourrait s’élever jusqu’à 13 000 €

Dans l'ensemble, la subvention à la LLD d’une voiture électrique pourrait atteindre la somme de 13 000 €, incluant un bonus écologique de 7 000 €, dans le but de rendre le premier loyer mensuel plus abordable pour les futurs loueurs. Il est essentiel de noter que cette offre de location de véhicule subventionnée ne couvre ni les coûts de recharge, ni l'assurance, ce qui signifie que ces frais devront être ajoutés à la mensualité de 100 euros de LLD de la voiture électrique par mois.


L'objectif du gouvernement avec la LLD de voiture électrique est ambitieux, visant à conclure environ 20 000 contrats de location dès l'année 2024. Cette démarche s'inscrit dans une stratégie plus vaste visant à encourager la mobilité durable tout en réduisant les obstacles financiers pour les ménages aux revenus les plus modestes. L'incitation financière substantielle, combinée à la sélection de petites citadines électriques abordables, devrait permettre à tout un chacun de rouler vert et contribuer à accélérer la transition vers des modes de transport plus respectueux de l'environnement.


Suivez plus d’actualités sur l’électromobilité en vous abonnant à la chaîne YouTube de ParuVendu.


Avec ETX / DailyUp

 

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

David Lefebvre le 24/11/2023

225 340 annonces auto

Tesla Model 3

Voir l'annonce

Mercedes Classe GLC

Voir l'annonce

BMW Série 1

Voir l'annonce

Volkswagen Polo

Voir l'annonce

Tesla Model 3

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

LLD voiture électrique : les offres à 100 euros par mois pour favoriser la mobilité durable

Découvrez l'offre de LLD voiture électrique pour 100 euros par mois. Et les spécificités des citadines électriques Citroën ë-C3, la Twingo E-Tech et la Fiat 500 e.