Mobilité : comment réduire l'empreinte carbone d'un trajet en voiture ?

 
reduire-empreinte-carbone
Dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, des sites et applications d'assistance routière devront inciter les conducteurs à réduire leur empreinte carbone pendant un trajet en voiture - Photography AndreyPopov/Getty Images ©

Le gouvernement vient d’annoncer que les sites et applis d’assistance aux déplacements devront informer les automobilistes quant à l’impact de l’empreinte carbone de leur trajet en voiture. Il faut inciter les usagers à adopter une conduite écologique et à réduire les émissions de GES.

Calculer l’empreinte carbone de votre trajet en voiture

Pour comprendre l’impact de l’empreinte carbone d’un trajet en voiture, des sites et applications de guidage GPS indiquent les tonnes de GES et le taux de polluants émis par les différents modes de transport suggérés. Pour avoir une idée concrète de l’impact environnemental de chaque usager, l’ADEME et Datagir ont, eux aussi, créé un simulateur pour calculer l’incidence de l’empreinte carbone d’un trajet en voiture. Il s’agit d’un outil en ligne pour mesurer la quantité de CO2 émise selon chaque type de déplacement choisi. Mon Impact Transport fait partie des sites qui favorisent la mobilité verte et base son calcul sur 17 transports multimodaux, dont la marche, l’avion, le vélo à assistance électrique, le train ou encore le bus avec plusieurs choix de motorisation.

Rouler plus vert : une initiative gouvernementale

Suite à la loi « Climat et résilience », le gouvernement vient de publier le 3 août dernier un décret sur l’obligation d’afficher une forme de compensation environnementale. Il s’agit d’une mention relative aux émissions de CO2 sur des sites et applications d’assistance routière. Les règles s’appliqueront aussi au fait de proposer un trajet de voiture pour réduire son empreinte carbone, donc moins de polluants. Il est aussi interdit de reporter le trafic sur les voies secondaires. Pour limiter l’empreinte carbone du trajet en voiture, les sites devront donc proposer des itinéraires de délestage pour éviter l’usage massif de voies secondaires non prévues pour le trafic intensif. Toutefois, dans le cadre de la réduction de l’empreinte carbone du trajet en voiture, ces détours sont permis s’ils contribuent à raccourcir le parcours à plus de 10 % ou s’il y a des travaux ou un accident sur la voie principale.

Suggérer des trajets alternatifs pour réduire les émissions de CO2 et promouvoir l’écomobilité

Pour limiter l’impact de l’empreinte carbone d’un trajet en voiture thermique, les applications d’assistance aux déplacements tels Google Maps, Moovit, Mappy ou Bonjour RATP devront proposer un itinéraire alternatif. L’impact environnemental de ces trajets devrait induire une faible émission de gaz à effet de serre. Si l’itinéraire initial comprend des segments de routes avec une vitesse maximale autorisée supérieure ou égale à 110 km/h, ces applications devront suggérer des alternatives prenant en compte une vitesse réduite de 20 km/h sur ces portions. Dans le cadre de cette limitation de l’empreinte carbone en trajet de voiture, l’impact sur l’environnement sera réduit, car il y aura moins d’émissions. À partir de décembre 2022, tous les sites et applis devront donc diffuser des messages de sensibilisation pour inciter les conducteurs à limiter l’empreinte carbone pendant un trajet en voiture individuelle.

Signaler les zones à faible émission de gaz à effet de serre

Afin d’inciter à réduire l’empreinte carbone en trajet de voiture, les sites et applications de guidage devront indiquer aux automobilistes les Zones à Faibles Émissions (ZFE) de gaz à effet de serre. Ces restrictions de circulations dans lesquelles les véhicules jugés trop polluants ne pourront ni rouler ni stationner devront se multiplier dans les prochaines années pour limiter l’impact environnemental et favoriser le calcul de l’empreinte carbone pendant un trajet de voiture. Les usagers s’habitueront donc à voir des messages du type « Pour les trajets courts, privilégiez la marche ou le vélo », « Passer de 130 à 110 km/h sur autoroute réduit votre consommation de 20 % », « Pensez à covoiturer » et « Au quotidien, prenez les transports en commun » suivis de la mention #SeDéplacerMoinsPolluer dans la recherche d’itinéraires sur les applis GPS.

 

Les applications multimodales afficheront aussi prochainement des mentions relatives aux pistes cyclables, aux aires de covoiturage et au stationnement pour réduire l’empreinte carbone d’un trajet en voiture.

 

Pour acheter votre voiture d’occasion et éviter les arnaques à la vente, regardez la vidéo YouTube Paru Vendu.

 

Avec l’ETX Studio/AFP

 

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

Isabelle Henry le 22/08/2022

143 627 annonces auto

Citroën C3

Voir l'annonce

Citroën Grand C4 Picasso

Voir l'annonce

Volkswagen Golf

Voir l'annonce

Land-Rover Range rover velar

Voir l'annonce

Toyota Aygo

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Mobilité : comment réduire l'empreinte carbone d'un trajet en voiture ?

Decouvrez comment reduire l empreinte carbone d un trajet en voiture grace a des sites et applications pour reduire les gaz a effet de serre et favoriser l ecomobilite.