Mobilité durable : les émissions de CO2 diminuent avec des transports plus propres

 
Mains d'un homme rechargeant sa voiture electrique

Selon les dernières recherches, l'essor des voitures électriques entraîne une diminution appréciable des émissions de CO2. – Photography AscentXmedia / Getty Images©


En Californie, l'électrification de la mobilité par l'adoption croissante de voitures électriques contribue significativement à la réduction des émissions de CO2. Une étude récente confirme cette tendance positive vers une mobilité zéro émission nette, soulignant l'impact environnemental bénéfique de cette transition énergétique.


Réduction des émissions CO2 grâce à la stratégie de transport durable

Les récentes données recueillies révèlent un soutien de taille aux autorités de l'État le plus peuplé des États-Unis, qui s'engagent à promouvoir l'adoption généralisée des moyens de transport électriques afin de réduire les émissions de CO2. Issus d'un réseau de capteurs déployés depuis 2012 autour de la baie de San Francisco, où les voitures électriques sont devenues monnaie courante, ces résultats ont été observés par des chercheurs de l'éminente université de Californie à Berkeley. Ils témoignent d'une réduction progressive des émissions annuelles de dioxyde de carbone (CO2), renforçant ainsi l'objectif ambitieux de réduire l'empreinte carbone de la région.

Impact des voitures électriques sur le climat urbain : révélations d'une étude

"Les mesures atmosphériques confirment l'efficacité de l'adoption des voitures électriques, avec un impact significatif sur les émissions de CO2", a affirmé Ronald Cohen, chercheur principal de l'étude. Le dioxyde de carbone, principal gaz à effet de serre, est un contributeur majeur au changement climatique. Les zones urbaines représentent plus des deux tiers des émissions de CO2, mais les données détaillées à ce sujet sont souvent limitées, entravant ainsi les décisions des législateurs. Les conclusions de cette étude apportent un éclairage précieux, soulignant l'importance de politiques favorisant la mobilité électrique pour réduire les émissions de CO2 et atténuer les impacts du changement climatique dans les zones urbaines.

Électrification des transports et ambitions pour 2045

Sous la direction de Ronald Cohen, son équipe a documenté une réduction annuelle moyenne de 1,8% des émissions de CO2 sur une période de cinq ans grâce à l’électrification du transport. Cette analyse croisée avec les données d'immatriculation des véhicules dans la région de San Francisco, où près de 5% des véhicules sont des voitures électriques ou des voitures hybrides, a permis aux chercheurs de confirmer l'impact mesurable de l'électrification. "L’objectif est de viser la neutralité carbone d'ici 2045, ce qui implique une diminution d'environ 3,5% des émissions de CO2 chaque année au cours des deux prochaines décennies", a souligné Ronald Cohen lors d'une entrevue avec l'AFP. Ces résultats encouragent les politiques en faveur de l'électrification des transports pour atteindre les objectifs ambitieux de réduction de l’empreinte carbone dans la région.

Cap vers le « zéro émission nette » pour 2050

Le projet ambitieux de la Californie visant à réaliser un "zéro émission nette" - où les émissions de CO2 sont considérablement réduites et compensées - la positionne en tête du pays, alignant ses objectifs avec ceux de l'ensemble du pays pour atteindre cet objectif d'ici 2050. En tant que pionnier dans cette entreprise, cet État de l'Ouest américain se distingue par ses règlementations environnementales parmi les plus rigoureuses du pays, notamment avec son initiative visant à interdire la vente de voitures thermiques neuves d'ici 2035. Cette démarche audacieuse illustre l'engagement de la Californie à prendre des mesures concrètes pour atteindre la neutralité carbone et contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique.

Progrès en mobilité : vers une réduction de la dépendance aux énergies fossiles"

Ronald Cohen, qui envisage de déployer un réseau de capteurs à Los Angeles, Glasgow en Écosse, et Providence sur la côte est américaine, admet que l'adoption rapide des véhicules électriques dans la région de San Francisco constitue un cas d'étude unique. "Cependant, cela prouve que c'est réalisable", affirme-t-il. "Cela démontre à la fois notre capacité à prendre les dispositions nécessaires permettant d’évaluer la portée des politiques urbaines et à quel point ces dernières entraînent des changements tangibles." Selon les autorités, environ 45% de l'électricité consommée en Californie en 2022 provenait de sources fossiles, une proportion en déclin face à la montée en puissance des énergies renouvelables. Ces efforts illustrent l'engagement de la Californie à réduire ses émissions de CO2 et à promouvoir une mobilité plus propre et plus durable.


Suivez les dernières mises à jour de l’étude sur la réduction des émissions de CO2 en ville en vous abonnant au compte X ParuVendu.


Avec ETX / DailyUp

 

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

Isabelle Henry le 17/05/2024

145 342 annonces auto

Peugeot 208

Voir l'annonce

Citroën C3

Voir l'annonce

Citroën C4 Picasso

Voir l'annonce

Peugeot 3008

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Mobilité durable : les émissions de CO2 diminuent avec des transports plus propres

Informez-vous sur les émissions de CO2 avec les voitures électriques pour comprendre comment l'électrification permet le zéro émission nette en matière de mobilité.