Dossier : Acheter sa moto

Moto d'occasion : les points à vérifier avant d'acheter

 

Le seul moyen d'avoir une estimation du prix à payer pour une moto d'occasion reste la cote que vous trouverez dans tous les magazines spécialisés. Mais attention, plus encore qu'en automobile, une cote n'a qu'une valeur indicative qui dépend de l'état de la machine, de son histoire... et de sa cote d'amour du moment.

 
 
 
Vérification kilométrage

Méfiez-vous des kilométrages élevés
Un moteur de moto tourne beaucoup plus vite qu'un moteur de voiture. Il s'use donc plus rapidement. Si vous achetez une moto de plus de 60.000 km assurez-vous que l'entretien a fait l'objet d'un suivi régulier. Les réfections mécaniques, comme le changement d'une chaîne de distribution en bout de course, coûtent vite très, très cher.
Attention, tous les moteurs de moto ne sont pas logés à la même enseigne. Soumis à de plus fortes contraintes mécaniques, les monocylindres souffrent beaucoup plus que les multicylindres.

Ecoutez les bruits du moteur (soupapes, chaîne de distribution...). Suivant les moteurs, certains claquements sont normaux à froid mais doivent cependant s'atténuer (un peu) moteur chaud.

Observez la fumée qui sort du pot. Moteur chaud, il ne doit pas y en avoir. L'intérieur du pot d'un moteur en bon état doit être brun clair. Dans le cas contraire, le changement des bougies et le réglage des carburateurs ou de l'injection, sont à prévoir.

• Vérifiez l'état de la chaîne
. Elle ne doit pas comporter de points durs et son débattement libre (la flèche) doit rester constant quand on fait tourner la roue. Dans le cas contraire le changement du kit chaîne s'impose. Comptez 150 € minimum.

• Jetez un coup d'œil sous le moteur pour repérer les éventuelles fuites d'huile.

Vérifiez également les fuites à l'amortisseur arrière et à la fourche. Les tubes de plongée, qui peuvent être protégés par des soufflets en caoutchouc (n’hésitez pas à les soulever), doivent être rigoureusement secs.

Vérifiez l'alignement des roues et, roue avant levée, contrôlez, en tournant le guidon, l'absence de points durs. Profitez-en bien sûr pour jeter un coup d’œil au niveau d’usure des pneumatiques.

• Vérifiez l'épaisseur des plaquettes et l'état de disques
. S'ils sont légèrement rayés, ce n'est pas trop grave. S'ils présentent un bourrelet, détectable en passant le doigt sur leur pourtour extérieur, c'est qu'ils sont très usés et donc à remplacer.

Une butée de direction très marquée indique que la direction a été comprimée lors d'un choc violent.

• Si les leviers ou les sélecteurs sont tordus ou s'ils ont été redressés (trace de pinces) c'est que la moto est tombée. La chute s'est peut être produite à l'arrêt ce qui n'est pas trop grave. Redoublez tout de même de vigilance.

• Méfiez-vous des motos repeintes. Certaines sportives japonaises font payer très chers les autocollants qui ornent leur carénage (plus de 900 € !). S'ils ont été rayés lors d'une chute, une peinture perso a sans doute coûté moins cher au propriétaire que leur remplacement.

• Vérifiez que toutes les commandes électriques (phares, appel de phare, clignotants) fonctionnent normalement.

 

Article suivant : Documents à fournir par le vendeur de votre moto

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

D.Allignol

145 394 annonces auto

Renault Scénic III

Voir l'annonce

Hyundai i20

Voir l'annonce

Peugeot Rifter

Voir l'annonce

Peugeot 208

Voir l'annonce

Jaguar F-PACE

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Acheter sa moto