Prime à la conversion : avez-vous pensé au rétrofit électrique ?

 

 Vous souhaitez passer à l'électrique mais vous trouvez les véhicules trop chers ? Plus économique, le rétrofit est peut-être la solution pour vous. On vous explique !

 
 
Rétrofit

 Qu’est ce que le retrofit électrique ?

Le rétrofit électrique permet de transformer une voiture thermique (qui roule à l’essence ou diesel) en voiture électrique. Depuis le 4 avril 2020, ce dispositif est désormais autorisé par la loi en France.

 

Quels véhicules peuvent être convertis à l’électrique ?

- tous les véhicules de la catégorie L, c’est-à-dire les motos et les cyclomoteurs, ainsi que les véhicules tout terrain (quads) et autres petits véhicules à moteur de trois ou quatre roues,


- tous les véhicules de la catégorie M, c’est-à-dire dotés d'au moins quatre roues et conçus pour le transport de passagers,


- tous les véhicules de la catégorie N, à savoir les véhicules à moteur prévus pour le transport de marchandises de type camions ou camionnettes,


- uniquement les véhicules de plus de 5 ans (3 ans pour la catégorie L), hormis les véhicules en carte grise de collection et les engins agricoles.

 

Quel est le coût du rétrofit ?
Le coût varie en fonction du modèle de véhicule et de la capacité de stockage de la batterie. Les premiers prix sont de 8 000 € pour une petite citadine (avec 75 km d’autonomie) et vont à plus de 50 000 € pour les plus gros modèles (avec 600 km d’autonomie). On estime le coût moyen d’une voiture utilisant ce dispositif aux alentours de 15 000 euros.

 


Le retrofit éligible à la prime à la conversion
La conversion d'une voiture thermique en électrique pourra bénéficier d'une prime à la conversion, de 2 500 à 5 000 euros. Le montant de la prime se calcule en fonction du revenu fiscal de référence : 5 000 euros si votre revenu est inférieur à 18 000 euros et 2 500 euros s’il est supérieur. Avec la prime à la conversion, il devient donc possible de rouler en électrique pour environ 10 000 euros. Une somme intéressante lorsqu'on la compare au marché électrique, il faut compter minimum 20 000 euros pour une voiture neuve.

 

Le retrofit est à réaliser par un professionnel
L’opération doit être réalisée par un professionnel afin d’assurer des questions de sécurité : une batterie mal contrôlée peut être dangereuse. Les kits installés doivent donc être homologuée par un organisme (en France, c’est l’UTAC CERAM qui a été désigné par l’arrêté ministériel). Le délais d'homologation des kits pourraient cependant être problématique pour bénéficier de la prime à la conversion,le processus prend plusieurs mois et commencent tout juste en France. Pour plus d’informations sur le rétrofit, rendez-vous sur le site officiel des acteurs de l’industrie du rétrofit électrique en France.

 

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

E.PRACHT le 06/07/2020

 

Envoyer cet article à un ami

Prime à la conversion : avez-vous pensé au rétrofit électrique ?

Vous souhaitez passer à l'électrique mais vous trouvez les véhicules trop chers ? Plus économique, le rétrofit est peut-être la solution pour vous. On vous explique !