Dossier : Réparer

Que faire en cas de panne ?

 

Même si nos voitures sont de plus en plus fiables, elles ne sont toujours pas à l’abri d’une panne. Mieux vaut avoir alors à bord un téléphone portable plutôt qu’une grosse caisse à outils !

 
 

Le portable a remplacé la clé de 12

 
Panne 4.jpg

Vives les mécaniques modernes incompréhensibles !

Une fois arrêté sur le bord de la route ou sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute, et une fois revêtu votre seyant gilet jaune fluo, vous aurez beau soulever le capot-moteur et en scruter les entrailles d’un air connaisseur… ou dubitatif, il y a de fortes chances pour que vous ne puissiez strictement rien faire. Les mécaniques modernes sont aujourd’hui tellement sophistiquées que, souvent, seul un équipement électronique de diagnostic est à même de déceler l’origine de la panne.
Quant aux pannes « évidentes » du genre joint de culasse ou chaîne de distribution, elles entraînent souvent de graves dégâts collatéraux qui les rendent impossibles à réparer sur le bord de la route, même par le plus habile des mécanos.

Inutile de vous couvrir les mains de graisse

Mieux vaut les garder bien propres pour sortir votre triangle de présignalisation (sauf sur autoroute où son utilisation est fortement déconseillée) et composer ensuite le numéro salvateur sur votre téléphone portable que vous avez bien entendu rechargé à bloc avant de prendre la route.

 



Qui appeler en cas de panne ?

 
Panne 2.jpg

Votre voiture est toujours sous garantie ou vous avez souscrit un contrat d’assistance auprès de votre constructeur ?

C’est le réseau de ce dernier qu’il vous faut appeler. Outre le dépannage de votre véhicule, ce contrat aura souvent le mérite de couvrir quelques frais annexes tels qu’hôtel, rapatriement ou encore prêt d’un véhicule de remplacement.
Dans la plupart des cas, votre contrat d’assurance prévoit lui-aussi une assistance dépannage. Il suffit alors d’appeler le numéro qui vous a été communiqué.

Alors, mieux vaut avoir tous vos papiers sur vous car l’opérateur vous demandera inévitablement le numéro de votre contrat avant de prendre les choses en main. Il vous faudra être le plus précis possible lorsque vous lui communiquerez les renseignements dont il aura besoin pour contacter lé dépanneur le plus proche : l’emplacement de votre véhicule, sa marque, son modèle, sa couleur et son immatriculation.

Vous n’êtes couverts ni par un constructeur ni par un contrat d’assistance ?

Deux solutions s’offrent à vous :

  • soit appeler un service de renseignements qui vous communiquera un ou plusieurs numéros de dépanneur.
  • soit appeler la gendarmerie en composant le 17. On vous communiquera alors le numéro du dépanneur le plus proche. 

Faites toutefois preuve de patience. Lors d’une panne survenue un 1er mai à deux heures du matin, il m’aura fallu appeler à trois reprises la gendarmerie avant d’obtenir le numéro d’un dépanneur qui ne soit pas sur répondeur !

Autrement dit, si vous voulez suivre les conseils de ceux qui recommandent de comparer les prix de plusieurs dépanneurs avant d’opter pour le moins cher, préparez-vous à passer la nuit sur le bord de la route !

 



L'autoroute : un cas à part !

 
Panne 1.jpg

Appelez des bornes prévues à cet effet

Les autoroutes, mais aussi les tunnels, les voies rapides ainsi que certains périphériques (à Paris en particulier), sont soumises à des règles spécifiques qui, en cas de panne, imposent d’utiliser la borne d’appel la plus proche. Sur autoroute, il y en a une tous les deux kilomètres.

 

Mais, vous l’avez sans doute remarqué, elles sont souvent soigneusement emmaillotées de jolis sacs poubelles ! Dans ce cas, le portable… et le 17 s’imposent. Reste qu’il vaut mieux utiliser une borne car celle-ci aura le mérite d’indiquer à quel endroit de l’autoroute votre voiture est immobilisée.

 

Les délais et le prix du dépannage

Le dépanneur, agréé par la société d’autoroute, interviendra alors le plus souvent en moins d’une demi-heure.

Pour une voiture, il vous en coûtera (les tarifs viennent tout juste d'augmenter !) 113 € en temps normal entre 8h et 18h et 168,50 € entre 18h et 8h, mais aussi les samedis, dimanches et jours fériés.

Ces tarifs seront les mêmes, que votre véhicule soit dépanné sur place ou remorqué jusqu’au garage le plus proche de la première sortie d’autoroute.

 

Vous pourrez demander au dépanneur de déposer votre véhicule chez un concessionnaire de la marque, mais attention, au-delà de 5 kilomètres après la sortie d’autoroute, le dépanneur vous facturera la distance supplémentaire. La tarification est alors libre (aux environs de 1 € par km), ce qui peut vite faire grimper une facture dont le surcoût ne sera pas forcément pris en charge par votre contrat d’assistance. Renseignez-vous auprès de votre assureur.

 

Article suivant : Qui appeler en cas de panne ?

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

146 208 annonces auto

Volkswagen Golf

Voir l'annonce

Peugeot 2008

Voir l'annonce

Peugeot 108

Voir l'annonce

Nissan Micra

Voir l'annonce

Peugeot 3008

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Réparer