Dossier : Entretenir sa voiture

Toute la lumière sur les phares

 

Il est recommandé d'allumer en permanence ses feux de croisement en dehors des agglomérations. Voilà une bonne occasion de faire vérifier votre éclairage. De jour comme de nuit, vous n'éblouirez pas les autres usagers et profiterez aussi de phares parfaitement réglés. Un gage de sécurité pour la conduite nocturne.

 
 

Les dangers de l'obscurité

 
Phare_1

L'obscurité accroît les risques d'accident

20% seulement du trafic se fait de nuit. Et pourtant, dès que le soir tombe, les risques d'accident sont multipliés par deux. Normal ! Conduire de nuit, et à plus forte raison lorsque les conditions météorologiques sont défavorables (pluie, brouillard, neige), accroît considérablement la tension nerveuse et la fatigue visuelle.

 

Une vision défaillante

Même chez les automobilistes qui ont une excellente vision, la nuit trouble les contrastes. En effet, dans l'obscurité, seule la rétine périphérique est opérationnelle… et elle ne distingue pas les couleurs !

De plus, le sens de la profondeur, tant en ce qui concerne le relief que les distances, est sept fois moins efficace la nuit que le jour. Inutile donc d'insister davantage sur l'importance d'un système d'éclairage non seulement en bon état, mais aussi parfaitement réglé.

 



Pensez à changer vos ampoules

 
Phare_3

Abstraction faite des ampoules à décharge des phares au Xénon prévues pour durer la vie du véhicule, la tenue dans le temps des ampoules de phares est plus ou moins longue en fonction de leur type. Il n'empêche qu'il n'est pas nécessaire d'attendre qu'elles "claquent" avant d'en changer. En effet, au fil des ans elles perdent de leur efficacité et leur niveau d'éclairage peut diminuer de 50%.

 

L'idéal est de remplacer les ampoules, par paire, tous les deux ans ou tous les 50 000 km.

 

Attention, l'allumage des feux de croisement durant la journée risque de diviser par deux ces délais ! 

 



Oubliez les ampoules bas de gamme

 

Quelles ampoules choisir ?

Il existe pas moins de huit types d'ampoules de phares et il est déconseillé, voir impossible, de monter des ampoules différentes que celles d'origine. Pour ne pas vous tromper, reportez-vous au livret d'entretien de votre voiture ou lisez attentivement les listes de correspondance affichées au rayon ampoules de votre centre-auto ou de votre station-service. Attention, un même modèle de voiture peut parfois recevoir des ampoules différentes en fonction de son niveau de finition.
 

Laissez de côté les ampoules bas de gamme

Leur durée de vie est inférieure à celles des ampoules des grandes marques.

Si vous optez néanmoins pour les entrées de gamme, livrez-vous à un petit contrôle visuel de l’ampoule :

  • le filament des feux de croisement doit être rigoureusement parallèle au réflecteur qui doit le recouvrir à moitié.
  • Si le filament est monté de biais ou s'il est positionné trop haut par rapport au réflecteur, l'éclairage sera diffus, il éblouira les autres usagers et ne procurera pas la caractéristique coupe en V qui permet d'éclairer le plus loin possible le côté droit de la route.
 



Réglez les phares à chaque changement d'ampoules

 
Phare_4

Pourquoi effectuer ce réglage ?
Le faisceau lumineux des phares étant directement tributaire de la structure même de l'ampoule, chaque changement devrait s'accompagner d'un réglage des phares. En effet, cette structure est rarement strictement identique d’une ampoule à l'autre, même sur des produits provenant de la même marque.

 

Et n'oubliez pas de nettoyer régulièrement vos phares !

Un simple voile de crasse ou des projections de boue leur font perdre de 30 à 70% de leur efficacité.

 



Utilisez correctement les phares anti-brouillard

 
Phare_3

Dans quelles situations ?

Il est interdit d’utiliser les phares antibrouillard avant en cas de pluie ! On aura donc recours à eux en cas de chute de neige, de brouillard et, éventuellement, en complément des pleins phares sur les petites routes étroites et sinueuses.

 

Vous  croisez un autre véhicule ?

Lorsqu’on croise un autre véhicule, il faut penser à les éteindre en même temps que l’on passe de feux de route en feux de croisement.

 

Quid des feux antibrouillard arrière ?
Les feux antibrouillard arrière ne doivent être allumés qu'en cas de fort brouillard car ils éblouissent dix fois plus que les feux stop. Ils sont donc particulièrement gênants pour ceux qui vous suivent, surtout lorsqu’il pleut.

Attention, l'utilisation intempestive des feux de brouillard peut vous valoir une amende de 135 € et la perte de 4 points de permis, au même titre d'ailleurs qu'un oubli d'éclairage ou de signalisation.

 

Article suivant : Batterie : l'entretien d'hiver

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

D.Allignol

143 627 annonces auto

Citroën C3

Voir l'annonce

Citroën Grand C4 Picasso

Voir l'annonce

Volkswagen Golf

Voir l'annonce

Land-Rover Range rover velar

Voir l'annonce

Toyota Aygo

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Entretenir sa voiture

Bien entretenir sa voiture évite généralement de gros désagréments. Des problèmes qui peuvent vous coûter cher, autant au sens propre qu'au sens figuré.