Dossier : Nouveautés deux roues

Yamaha XT1200Z Super Ténéré : la moto d'aventure

 

Du tourisme au long cours aux petits chemins creux, en passant par les routes tourmentées du réseau secondaire et les trajets urbains quotidiens, la nouvelle Yamaha XT1200Z Super Ténéré semble avoir été conçue pour offrir en toutes circonstances, et sur tous les terrains, confort, fiabilité, plaisir de conduite et facilité d’utilisation.

 
 
 
Yamaha Super Ténéré 2.jpg

Au sein de la gamme Yamaha, le non-remplacement de la première Super Ténéré, animée par un bicylindre en ligne de 750 cm3, commençait à se faire cruellement sentir. Les gros trails, qui sont aujourd’hui des machines qui brillent par leur polyvalence, ont en effet la cote auprès des grands rouleurs.
Yamaha a pris son temps, mais le résultat de ses efforts lui permet de proposer enfin une moto capable de rivaliser avec l’archétype du trail (grand) routier, la BMW R1200 GS qui est, soit dit en passant, la machine du constructeur bavarois la plus vendue au monde.

 
 

 

 

 
 
Yamaha Super Ténéré 4.jpg

Un tout nouveau bicylindre 1200 cm3

 

C’est le moteur qui définit le caractère d’une moto ! Celui de la nouvelle Super Ténéré se devait, compte tenu de la philosophie de la machine) conjuguer souplesse et puissance. La Super Ténéré reçoit donc un bicylindre en ligne 1199 cm3, 4-temps à refroidissement liquide, double arbre à cames en tête, 4 soupapes par cylindre, injection et double allumage.
Il développe 100 ch à 7.250 tr/min et délivre un couple de 11,6 mkg à 6 000 tr/min, des valeurs très similaires à celles qu’offre la BMW (105 ch à 7 500 tr/min et 11,7 mkg à 5.750 tr/min).
Le bloc de la Yamaha se caractérise par son carter sec qui permet de réduire la hauteur du moteur et de l’implanter en position basse dans le cadre (le gage d’un centrage idéal des masses) tout en préservant une généreuse garde au sol de 205 mm. Deux balanciers d’équilibrage se chargent de limiter les vibrations au maximum celui qui est positionné en avant se chargeant d’entraîner la pompe à huile et la pompe à eau.
L’ouverture des papillons est contrôlée par une poignée de gaz électronique (YCC-T) et le pilote dispose d’un système de contrôle de traction (TC) à 3 modes qui lui permet de doser le bon équilibre sécurité/vitesse/fun en fonction des conditions de roulage.
Issu de la technologie M1 de MotoGP, le « traction control » mesure les vitesses de rotation des roues avant et arrière.
Dès qu’une amorce de patinage de la roue arrière est détectée, le système module la cartographie d’allumage, l’injection d’essence et le système YCC-T pour optimiser l’adhérence de la roue arrière.

 

Le système est paramétrable en 3 modes :
- TCS1 (standard) : il entre en fonction dès que la roue arrière patine
- TCS2 : l’effet du TC est réduit et un léger patinage de la roue est autorisé
- Mode off : le TC est totalement déconnecté.

 

En plus du TC, deux cartographie moteur sont disponibles :
- S (Sport) : ce mode procure une réponse instantanée du moteur
- T (Touring) : ce mode procure une souplesse plus importante pour un pilotage plus « apaisé ».

 
 

 

 

 
 
Yamaha Super Ténéré 6.jpg

Un freinage couplé et un ABS de série 

 

Le freinage de la nouvelle Super Ténéré est l’un des plus élaboré que Yamaha ait jamais créé. Le freinage couplé a été conçu pour offrir la répartition idéale de force de freinage entre les étriers avant et arrière quand le levier du frein avant est actionné. Le système de freinage couplé ne fonctionne pas quand la pédale du frein arrière est actionnée afin de favoriser la maîtrise de la moto en tout-terrain où un petit blocage de la roue arrière peut s’avérer parfois fort utile.
Quant à l’ABS, sa gestion est suffisamment fine pour lui permettre d’entrer discrètement en fonction avant tout glissement de l’une ou l’autre des roues.

 
 

 

 

 
 
Yamaha Super Ténéré 5.jpg

Un châssis au service de la maniabilité

 

Poids contenu (261 kg avec huile et carburant), empattement court, masses idéalement centrées... tout semble avoir été fait pour conférer à la Super Ténéré une excellente maniabilité et une stabilité sans faille.
L’acier a été préféré à l’aluminium pour le cadre afin d’être plus en adéquation avec les contraintes exigées par le tout-terrain.
La suspension avant est confiée à une fourche inversée de 43 mm de diamètre, réglable en détente, compression et précharge.
Le contrôle du bras oscillant arrière est assuré par un mono-amortisseur réglable en détente et en précharge. Les réglages sont réalisables manuellement et sans outil.
La BMW garde donc l’avantage de pouvoir recevoir en option une suspension pilotée.

En revanche, comme l’allemande, la japonaise bénéficie d’une transmission secondaire par cardan qui supprime la corvée du graissage de la chaîne.

 
 

 

 

 
 
Yamaha Super Ténéré 7.jpg

Côté GT

 

Un trail moderne se doit de briller par sa polyvalence. La Yamaha Super Ténéré se veut donc aussi à l’aise et aussi agréable à mener sur la route qu’en tout-terrain.


Elle est donc solidement armée pour affronter les plus longues étapes routières avec son réservoir de grande capacité (23 litres), sa selle ajustable en hauteur (845 à 875 mm), son pare-brise réglable et la prise 12 Volts dans l’avant du carénage qui permet l’alimentation d’appareils électriques (GPS, téléphone mobile, avertisseur de radar...).

 
 

 

 

 
 
Yamaha Super Ténéré 9.jpg

Côté TT

 

La nouvelle Super ténéré se veut la descendante légitime des motos qui se sont illustrées sur la Paris-Dakar. Pour briller aussi en tout-terrain, elle est équipée de jantes à rayons (moins fragiles que les jantes alliage), d’un guidon équipé d’origine de protège-mains et spécialement positionné pour offrir un excellent compromis entre une conduite « assise » et une conduite « debout », de repose-pied crantés équipés d’un insert en caoutchouc qui peut se rétracter pour la position debout, d’un sabot moteur et de protections latérales.

 
 

 

 

 
 
Yamaha Super Ténéré 3.jpg

Une série spéciale « Aventure Edition »

 

Pour son lancement en Europe, la nouvelle Super Ténéré est vendue sous la forme d’une série spéciale « First Edition » qui bénéficie d’un « pack aventure » composé de deux sacoches type alu, d’une protection de phare, d’un sabot moteur en aluminium et de stickers « First Edition ». Ce pack deviendra optionnel à partir de 2011.
Précisons en passant que toute une gamme d’accessoires a été étudiée pour vous permettre d’adapter votre Super Ténéré à vos plus folles envies d’évasion : bulle haute, phares antibrouillard, poignées chauffantes, selle basse, top-case alu, sacoche de réservoir...
Le prix de la Super Ténéré « First Edition » qui est en concession depuis le début du mois de juin est de 14.999 €. C’est 899 € plus cher que la BMW R 1200 GS mais 200 € moins cher que la BMW R 1200 GS Adventure, les deux allemandes réclamant toutes deux de piocher allégrement dans la liste de leurs options pour faire jeu égal en termes d’équipement avec la nouvelle japonaise.

 

 

Article suivant : Scooters : les nouveautés 2010

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

D.Allignol le 31/08/2011

Voir aussi
175 841 annonces auto

Mercedes Classe A

Voir l'annonce

Volkswagen Golf

Voir l'annonce

BMW Série 1

Voir l'annonce

Renault Mégane

Voir l'annonce

Mini Cooper D

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Nouveautés deux roues