Budget des familles : l'inflation amène les parents à revoir leur budget

 
Budget-des-familles
Famille heureuse avec un enfant

 Le budget des familles et fortement touché par l’inflation. Cette situation entraine une minimisation des dépenses des ménages pour les vacances ou les sorties culturelles. Les activités et les loisirs des enfants sont revus, mais ne seront pas pour autant sacrifiés afin de réaliser des économies.


Le budget des familles réduit : moins dépenser, l’objectif de nombreux ménages

Le budget des familles et des foyers n’a pas été épargné par l’inflation. C’est une situation qui a mené de nombreux Français à restreindre les activités et loisirs, en particulier pour les enfants. Les dépenses de consommation sont ainsi minimisées pour pouvoir moins dépenser. En effet, des parents affirment avoir renoncé à manger au restaurant occasionnellement ou encore à visiter des parcs d’attractions avec leurs petits. Le pouvoir d’achat des ménages se trouve diminué puisqu’avec l’inflation, ils ne peuvent plus s’offrir les mêmes choses qu’avant. Il existe des postes de charges à réduire, voire éliminer pour épargner, mettre de l’argent de côté et éviter l’endettement. Beaucoup vont alors choisir de s’équiper en produits d’occasion ou produits reconditionnés grâce aux sites de petites annonces pour mieux maitriser leurs dépenses.

Inflation, une source de peine financière pour les foyers avec l’augmentation des prix

L’inflation en France est l’une des principales causes de la réduction du budget des familles. Le pouvoir d’achat diminue alors que les prix des biens (accroissement des coûts des produits alimentaires, hausse des carburants, factures d’électricité de plus en plus élevées…), les loyers et le coût de la vie ne cessent d’augmenter. Cette situation engendre une précarité financière est devenue problématique surtout pour les ménages qui souhaitent effectuer une location vacances, car ils ne disposent plus de revenus suffisants pour cet extra. Par ailleurs, l’achat des ménages et des foyers modestes en produits non essentiels comme les accessoires hi-tech, les dépenses en équipement sportif, la décoration de maison a considérablement diminué. Les charges courantes comme le loyer d’un appartement ou les dépenses en chaque mois ainsi que les frais liés à l’école des enfants restent les mêmes.

Dépenses vacances réduites pour la plupart des Français

Pour de nombreux parents, même si les budgets alloués aux divertissements ont été réduits, ils comptent préserver leurs vacances. Parmi les sondés, près de 46 % avouent qu’ils ne sont pas prêts à y renoncer. Ils feront donc des concessions : on prévoit de louer un appartement en montage ou à la mer mais en cherchant le meilleur prix, les restaurants seront remplacés par des pique-niques ou des repas faits maison, on privilégiera les activités nature gratuites type balade à pied ou en vélo plutôt que les sorties payantes ; ils ont d’ores et déjà réduit leurs consommations sur cet aspect. Ainsi, ils pourront réaliser un meilleur contrôle du budget des familles tout en ayant un bon équilibre entre revenus et dépenses.

Maintenir le rythme des sorties culturelles pour les enfants

Avec un budget des familles de plus en plus restreint, la consommation des ménages liée aux sorties culturelles a aussi été repensée à la baisse. C’est aussi valable pour les foyers aisés. D’après un sondage réalisé sur un échantillon représentatif de la population française, on estime que 38 % des parents souhaitent maintenir les visites dans les musées, les expositions ou les déplacements à la campagne et en pleine nature. Selon eux, ils estiment que ce sont des choses importantes pour le développement cognitif et intellectuel des enfants.

Quelles sont les activités et loisirs victimes de cette crise économique ?

Les charges financières liées aux activités et loisirs occasionnels jugés non essentiels sont réduites. L’accroissement excessif du coût de la vie a un impact sur le niveau de vie d’un ménage, car si on déduit les charges fixes et les prélèvements automatiques (taxes, prestations sociales, factures énergétiques), le revenu disponible ne suffit plus à combler les besoins de la plupart des ménages français. Afin de moins dépenser, les sorties au restaurant semblent être le poste le plus visé. Dans certaines situations, les moments d’amusement familiaux relatifs aux espaces extérieurs tels les zoos, les sorties dans les parcs d’attraction et les fermes seront diminués. Une dépense minimum pour ces dernières amènerait déjà un foyer à se constituer une épargne pour faire face aux imprévus. Tout cela contribuera à avoir une meilleure gestion du budget des familles et de leur argent pour les consommations quotidiennes.

Frais : comment faire pour moins dépenser ?

Pour mieux gérer son budget des familles tous les mois, il existe certaines astuces pratiques que vous pourrez appliquer. L’un des meilleurs moyens pour moins dépenser moins est de revoir les principales activités les plus chères constituant des charges financières lourdes. En cas de pannes de voitures, vous pourrez aussi louer des véhicules pas chers en cherchant des offres intéressantes sur des plateformes de location. Si un membre de la famille a besoin de remplacer son téléphone portable car celui-ci est défectueux, il est possible de trouver des téléphones d’occasion en bon état de fonctionnement sur des sites de petites annonces spécialisées. Les dépenses allouées aux divertissements (activités vidéoludiques, jeux-vidéo...) doivent aussi être minimisées. En d’autres termes, les budgets mensuels pour le loisir ne doivent pas être exagérés et les dépenses mensuelles réduites.


Retrouvez plus d’informations sur les budgets familiaux relatifs aux divertissements en visitant notre page Facebook Paru Vendu.

 

Trouvez votre logement

ou Déposez une annonce vente

Florence Dupré le 02/12/2022

 

Envoyer cet article à un ami

Budget des familles : l'inflation amène les parents à revoir leur budget

Decouvrez les effets de l'inflation sur le budget des familles : vacances, sorties culturelles, restaurant, activites et loisirs. Comment moins depenser ?