Climatiser naturellement : zoom sur les techniques de bioclimatisation traditionnelles

 
Climatiser-naturellement
Climatisation naturelle conçue à partir de base d’argile

Il existe différentes méthodes pour climatiser naturellement un espace de vie. La bioclimatisation se révèle d’ailleurs efficace pour réaliser des économies d’énergie et d’électricité. Quelles innovations bio pour créer un habitat durable avec de moindres dépenses énergétiques en climatisation ?


Climatiser naturellement, est-ce réellement efficace ?

Saviez-vous qu’il est tout à fait possible de climatiser naturellement une maison, un appartement ou un espace de vie ? Oui, c’est faisable. Il existe de vieilles méthodes et des méthodes ancestrales de refroidissement et de rafraîchissement qui s’avèrent très pratiques et qui peuvent s’adapter à tout type d’habitat et à tous types d’immobilier. Elles ne requièrent pas l’utilisation de climatiseur ou de ventilateur. Concrètement, ces systèmes se basent sur l’utilisation de matières naturelles comme la terre cuite ou le bambou pour bénéficier d’une certaine fraicheur !

La bioclimatisation, pour un avenir plus vert

Dans le domaine de la bioclimatisation (clim verte) et de la construction, on privilégie les matériaux naturels afin de bénéficier d’une atmosphère ambiante et agréable. Cela permet de climatiser naturellement. Yael Issacharov, designer reconnue, a d’ailleurs créé un mécanisme bio pour rafraîchir l’environnement. Elle s’est inspirée de la fameuse Jara palestinienne. Cette dernière n’est autre qu’un récipient d’eau traditionnel conçu en terre cuite suspendu sur le plafond. Le liquide à l’intérieur passe par les minuscules pores tandis que la chaleur interne la transforme en vapeur. En d’autres termes, la chaleur interne est « absorbée » pour avoir un air frais.

Le concept de la sobriété énergétique au cœur des débats

Le système de climatisations qataris des stades de foot pour accueillir la prochaine coupe du monde a récemment fait polémique avec une clim et une ventilation trop énergivore. Pourtant, il est bel et bien possible de climatiser naturellement et donc de faire des économies d’énergie conséquentes. On peut utiliser le « beheeive cooling », qui n’est autre qu’une technique indienne de rafraichissement de l’air ambiant qui pourrait être utilisée dans les programmes immobiliers neufs. Cette idée vient de Monish Siruparu, un architecte indien. Ce mécanisme de climatiseur bio présente une forme de ruche géante constituée de plusieurs pots en terre cuite.

Des techniques traditionnelles pour minimiser la dépendance en électricité

Avec le prix de l’électricité qui ne cesse d’augmenter, on cherche à minimiser les dépenses électriques. Il faut savoir que les climatiseurs, les ventilateurs ou les radiateurs demeurent énergivores. Les travaux de rénovation énergetique liés à ces appareils sont certes efficaces, mais ce ne sont pas suffisant. En d’autres termes, climatiser naturellement est devenu une priorité pour tous. Pour la France, une entreprise a conçu un système de climatisation atypique fabriqué avec du bambou. On crée des pôles de bambou sous forme d’une tour où l’eau s’écoulera grâce à la gravité. Une soufflerie située au centre captera par la suite l’air chaud qui sera refroidi en traversant le liquide.

Innovation AREP : un des pionniers dans la transition énergétique

L’entreprise AREP fut celle qui a créé le premier prototype de tour de rafraichissement en bambou. Cette innovation pour rafraichir la ville et les logements, reste assez proche des moyens artisanaux vietnamiens de refroidissement pour climatiser naturellement. Ce projet a été lauréat de la fameuse Biennale d’Architecture et d’Urbanisme qui a eu lieu à Séoul en 2021. C’est un rafraichisseur naturel qui se base sur l’évaporation de l’eau. Ce système de chauffage « vieillot » utilise alors l’humidité produite pour rafraichir une pièce.

Créer des habitats durables qui consomment moins

Les systèmes de climatisation modernes comme une pompe à chaleur air eau (PAC réversibles, monobloc ou split), le radiateur, la chaudière ou la chaude sanitaire ne permettent pas d’avoir un habitat durable. En effet, ils sont plus énergivores et plus polluants selon leur score en efficacité énergétique. Pour une PAC air/eau réversible par exemple, elle permet de refroidir en période de canicule et de chauffer une pièce en hiver. Cependant, la consommation électrique d’un tel appareil (unité intérieure et unité extérieure comprises) demeure élevée à moins qu’elle ne soit dotée de la technologie Inverter. Pour toutes ces raisons, climatiser naturellement devient une nécessité.


Retrouvez plus d’informations sur la transition énergétique en visitant notre page Facebook Paru Vendu.

 

Trouvez votre logement

ou Déposez une annonce vente

Florence Dupré le 17/11/2022

 

Envoyer cet article à un ami

Climatiser naturellement : zoom sur les techniques de bioclimatisation traditionnelles

Decouvrez comment climatiser naturellement avec mles principes de la bioclimatisation. Une innovation pour des economies d'energies et un habitat durable ?