Immobilier du futur & éco-construction : le ciment sans CO2, clé d'un bétonnage responsable

 
Vue aerienne d'un chantier

Depuis 200 ans, ciment et béton génèrent 8% des émissions globales de CO2, surpassant le transport aérien et maritime. - Photography jpgfactory / Getty Images©


Dans l’optique d’une construction durable, des chercheurs ont développé du ciment sans CO2, issu du recyclage de mortier usagé pour produire un béton novateur. Cette découverte réduit considérablement l'empreinte carbone du secteur du bâtiment et contribue à la lutte contre le changement climatique.


Le ciment sans CO2 : une révolution dans la conception de maisons et d’immeubles

Face aux défis de décarbonation du secteur de la construction, une équipe d'ingénieurs de l'université de Cambridge a dévoilé dans la revue *Nature* une innovation majeure : le ciment sans CO2. Inspirés par les techniques de recyclage de l'acier, ces chercheurs ont mis au point un procédé novateur permettant de produire du béton industriel de haute qualité à partir de vieux mortiers. En utilisant des fours électriques et en substituant un ingrédient clé par du ciment usagé provenant de chantiers de démolition, ils ont réussi à créer un ciment sans CO2 performant sans entraîner de fortes pollutions. Un matériau qui est parfait pour la construction immobilière de demain. Cette découverte pourrait donc marquer un tournant dans la lutte contre les émissions de CO2 dans le secteur du bâtiment.

Construction et économie : la fabrication de mortier à faible coût et grande quantité

La méthode innovante de la fabrication du ciment sans CO2, développée par les ingénieurs de l'université de Cambridge et objet d'une demande de brevet, pourrait transformer le marché de la construction. Selon Julian Allwood, coauteur de la recherche, cette technologie de ciment sans CO2 permettrait de produire de grandes quantités de bétons à faible coût et à faibles émissions. "Ce projet est extrêmement prometteur et pourrait avoir un impact énorme", affirme Allwood, expert des émissions de gaz à effet de serre dans l'industrie et contributeur aux rapports du GIEC, les experts du climat des Nations Unies. Le ciment sans CO2 représente une avancée majeure, susceptible de provoquer un changement massif dans la manière dont le mortier est fabriqué et utilisé dans la construction mondiale.

Le recyclage : une innovation aux multiples avantages pour les entreprises et pour l’environnement

Julian Allwood souligne que l’innovation du ciment sans CO2 représente une "rupture de très faible intensité", nécessitant peu de changements et de coûts supplémentaires pour les entreprises de cimenterie. En effet, si les fours utilisés dans le processus de recyclage sont alimentés par des énergies bas carbone, cette méthode permettrait de produire du mortier sans pollution massive due au rejet de CO2. Le recyclage du mortier usagé pour créer du ciment sans CO2 offre ainsi une solution efficace et abordable pour réduire l’impact environnemental de l'industrie de l’immobilier neuf. Cette avancée pourrait transformer durablement le secteur, en rendant le béton écologique et économiquement viable, tout en répondant aux exigences croissantes en matière de durabilité environnementale.

Le béton et ses émissions de dioxyde de carbone dans l’immobilier

Le ciment, ingrédient essentiel du béton, est traditionnellement produit dans des fours à très haute température, alimentés par des énergies fossiles telles que le charbon. Ce processus, utilisé depuis environ 200 ans, fait du ciment et du béton des sources majeures de pollution, représentant 8 % des émissions mondiales de CO2, surpassant même l’empreinte carbone combinée du transport aérien et maritime. Actuellement, le processus de fabrication du mortier entraîne d'importantes émissions de CO2. La combustion du calcaire et de l'argile à des températures extrêmement élevées pour produire le "clinker", le composant principal du ciment, génère du CO2, en plus des émissions associées à la réaction chimique elle-même.

Bâtiment, urbanisation… les défis économiques du bétonnage traditionnel

Selon l'industrie, environ 14 milliards de mètres cubes de béton sont utilisés chaque année dans le monde, et cette quantité devrait encore augmenter avec le développement économique et l'urbanisation croissante. Malgré de multiples tentatives, la production de "ciment vert" s'est avérée jusqu'à présent trop coûteuse ou difficile à mettre en œuvre à grande échelle. Cependant, une nouvelle vague d'innovations pourrait changer la donne, offrant des solutions viables pour produire du ciment sans CO2 à une échelle industrielle. En effet, en utilisant des énergies bas carbone pour alimenter les fours, elles pourraient réduire drastiquement l'empreinte carbone de l'industrie du bétonnage en faveur de la construction durable et écologique. D’ailleurs, l’UE a récemment dévoilé une stratégie climatique incitant à construire sans polluer. L’utilisation du ciment CO2 s’avère donc être une solution prometteuse.


Restez à l’affût des dernières actualités en matière d’habitat en rejoignant la communauté Facebook ParuVendu.


Avec ETX / DailyUp

 

Trouvez votre logement

ou Déposez une annonce vente

Léa Genty le 21/06/2024

470 338 annonces immo

9 pièce(s) - 213 m² - 1 250 000 €

Voir l'annonce

310 m² - 1 995 000 €

Voir l'annonce

6 pièce(s) - 185 m² - 763 000 €

Voir l'annonce

8 pièce(s) - 146 m² - 860 000 €

Voir l'annonce

7 pièce(s) - 143 m² - 780 000 €

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Immobilier du futur & éco-construction : le ciment sans CO2, clé d'un bétonnage responsable

Découvrez le ciment sans CO2 : l'innovation pour du béton vert issu d'une méthode de recyclage novatrice, avenir du secteur de la construction et du bâtiment.