Immobilier et écologie : l'UE impose des parkings à vélos dans les nouvelles constructions

 
Un vaste parking a velo sous un batiment

Les programmes immobiliers de logements neufs devront tous intégrer des parkings à vélos. - Photography Lorenzooooo / Shutterstock©


La norme européenne récente mandate deux parkings à vélos par logement dans les nouveaux bâtiments d’habitation et ceux en rénovation. Une avancée dans l’immobilier neuf collectif résidentiel et pour la mobilité durable.


Les parkings à vélos, clé de la stratégie écologique et immobilière de l'UE

Un accord ambitieux entre le Parlement et le Conseil européen vise à réduire les émissions et la consommation d'énergie des bâtiments à travers l'Union européenne. Parmi les mesures adoptées, la création de parkings à vélos prend une place centrale. Ces stationnements, exclusivement dédiés aux bicyclettes, devront être idéalement situés à proximité des entrées des logements et accessibles aux personnes à mobilité réduite. La mise en place de parkings à vélos dans les logements neufs ou en cours de rénovation vise à encourager l'utilisation de modes de transport écologiques et à faciliter l'accès pour tous. L'initiative témoigne de l'engagement de l'UE envers un avenir plus durable et inclusif grâce à des aménagements cyclables pour les propriétaires et locataires de ces logements urbains ou d’agglomération qui sont de plus en plus cyclistes.

Des infrastructures cyclables obligatoires dans tous les nouveaux bâtiments ou ceux en rénovation

Tous les nouveaux bâtiments résidentiels ainsi que ceux faisant l'objet d'une rénovation majeure avec plus de trois places de parkings devront désormais se conformer à la nouvelle norme européenne. Celle-ci impose la création d'au moins deux parkings à vélos par unité de logement. Cette mesure devrait contribuer à faciliter l'accès des résidents aux infrastructures cyclables, encourageant ainsi l'utilisation du vélo comme mode de transport principal. En intégrant ces exigences aux nouveaux immeubles, notamment les immeubles d’appartement, l'UE favorise l’adoption de modes de déplacement doux et durable. Cette initiative s'inscrit dans un cadre plus large de transition écologique et de promotion de modes de vie plus respectueux de l'environnement.

Immeubles résidentiels ou non, l’immobilier en faveur de la mobilité verte

En ce qui concerne l’immobilier commercial (type local commercial, bureaux, etc.), la législation impose désormais que les parkings à vélos représentent au moins 10% de la capacité totale du parc de stationnement. Ces parkings devront être adaptés à tous les types de bicyclette, classique (vélo de ville, VTT, VTC), ou à assistance électrique (VAE), y compris les modèles plus volumineux comme les vélos cargos. De plus, des infrastructures de recharge pour vélos électriques devront être installées, répondant à la demande croissante pour ce mode de transport. En France, la création de parkings à vélos dans chaque bâtiment est devenue une priorité pour encourager la pratique du vélo comme un moyen de transport durable. Par exemple, Île-de-France Mobilités a financé 29 500 places de stationnement vélo entre 2011 et 2023. À titre d’information, un vélo standard occupe en moyenne 1,4 m², tandis qu'un vélo cargo nécessite 2,6 m². Sur une place de stationnement voiture, il est possible de stationner jusqu'à 10 bicyclettes.

Une mesure qui concerne aussi les logements en rénovation

La norme qui impose l'aménagement de parkings à vélos dans tous les types de bâtiments, qu'ils soient résidentiels ou non résidentiels présente plusieurs avantages. Parmi ces atouts, on citera :


 La réduction des risques de vol et la protection contre les intempéries, en permettant aux usagers de garer les deux-roues dans des emplacements sécurisés à l'intérieur des parkings à vélos fermés ;
 La promotion de la mobilité douce, contribuant ainsi à la décongestion des routes, et comme expliqué plus haut ;
 La diminution des émissions de gaz à effet de serre, tel qu’expliqué plus haut.


En intégrant ces exigences dans les projets immobiliers, l'Union européenne poursuit son engagement en faveur d'une mobilité durable et d'un environnement urbain plus sûr et plus propre.

Construction durable : vers une efficacité énergétique renforcée

L'introduction de cette obligation à créer des parkings à vélos s'inscrit dans le cadre d'une directive ambitieuse visant à améliorer la performance énergétique des bâtiments. L'objectif est de réduire la consommation moyenne d'énergie primaire des bâtiments résidentiels de 16% d'ici à 2030 dans tous les États membres de l'Union européenne. Cette mesure s'accompagne d'un ensemble de mesures, notamment l'interdiction des subventions pour l'installation de chaudières autonomes à combustibles fossiles à partir du 1er janvier 2025. De plus, les États membres devront garantir que les nouvelles constructions soient prêtes à accueillir des installations photovoltaïques ou solaires thermiques sur leurs toits. En intégrant ces initiatives, l'UE s'engage résolument vers une transition énergétique plus durable et vers des infrastructures plus respectueuses de l'environnement.


Ne ratez rien des dernières actus immobilières en suivant le compte X Paruvendu.


Avec ETX / DailyUp

 

Trouvez votre logement

ou Déposez une annonce vente

Léa Genty le 13/06/2024

468 960 annonces immo

4 pièce(s) - 111 m² - 760 000 €

Voir l'annonce

198 m² - 818 000 €

Voir l'annonce

10 pièce(s) - 341 m² - 750 000 €

Voir l'annonce

5 pièce(s) - 177 m² - 995 000 €

Voir l'annonce

6 pièce(s) - 180 m² - 1 795 000 €

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Immobilier et écologie : l'UE impose des parkings à vélos dans les nouvelles constructions

Découvrez pourquoi les parkings à vélos doivent être intégrés à tous nouveaux bâtiments en construction, résidentiels ou non, et aussi à ceux en rénovation.