L'Insee sort son rapport annuel sur les logements

 

logements insee L’Insee relève 11 millions de nouveaux logements depuis 35 ans © Sushuti de Pixabay

 

Croissance de 1,1 % des logements selon l’Insee

Au début de 2019, la France, hors Mayotte, comptait 36,6 millions de logements. C’est ce que relève le rapport annuel de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques). Au total, ce sont 11 millions d’habitats supplémentaires en 35 ans, soit une augmentation moyenne de 1,1 % pour le parc immobilier français.

8 % attribué au logement vacant

Selon l’Insee, aujourd’hui, sur 100 logements, la France compte 82 résidences principales et 10 maisons secondaires ou occasionnelles. Le logement vacant compte, lui, 8 %. Comparativement aux données des 35 dernières années, la croissance des habitations principales dans le parc immobilier est en baisse, soit seulement + 0,9 % par an, alors que celle des maisons secondaires reste stagnante.

Paris compte 16 % des maisons principales

L’étude de l’Insee fait aussi mention de la cartographie des logements dans l’Hexagone. La majorité d’entre eux serait située dans les unités urbaines hors de la capitale : en 2019, 16 % des résidences principales étaient à Paris et 21 % dans une commune rurale. Pour les logements secondaires, l’Insee note une présence particulière en milieu rural ou dans des régions de moins de 100 000 habitants.

Le pays compte 58 % de propriétaires

Autres points mentionnés dans le rapport de l’Institut national, c’est le nombre de propriétaires. 58 % des ménages posséderaient une résidence principale. Un tiers de ce pourcentage inclut des accédants. Quant aux foyers locataires, la moyenne se maintient à 40 % depuis les années 1980. Le parc locatif pour le public et le privé atteint 17 % et 23 % respectivement.

 

Trouvez votre logement

ou Déposez une annonce vente

Florence Dupré le 05/02/2020

 

Envoyer cet article à un ami

L'Insee sort son rapport annuel sur les logements

Suivez l actualite des logements et des statistiques de l Insee. Son dernier rapport, pour 2019, fait mention d une baisse des residences principales dans le parc immobilier, alors que le logement vacant a connu une legere augmentation