La surélévation de bâtiments serait l'avenir des passoires thermiques

 
surelevation-de-batiments
Il est avéré que quelque 5,2 millions de logements ont subi le fléau d'un diagnostic de consommation d'énergie médiocre de catégorie F ou G. - Photography BORIS BOZINO/AFPTV/AFP©

La surélévation de bâtiments pour financer la rénovation énergétique est une piste à fort potentiel. Peu commune, cette opération peut être rentable pour les propriétaires souhaitant remédier aux problèmes de passoire thermique en réaménageant le toit d’immeuble et en ajoutant de nouveaux appartements. Explications.

 

Les avantages de la surélévation de bâtiments pour les logements énergivores

La surélévation de bâtiments est une solution de plus en plus plébiscitée pour augmenter la surface habitable et répondre aux besoins de construction de nouveaux logements. Outre l’aspect économique, cette pratique d’agrandissement d’un bâtiment permet également de réduire les consommations énergétiques en rénovant les bâtiments et immeubles existants anciens dont qualifiés de passoires thermiques, souvent de véritables passoires thermiques. Pour se lancer dans un tel projet tout comme la construction d’un bâtiment neuf, il est nécessaire de respecter certaines procédures, comme la consultation des plans locaux d’urbanisme ou la prise en compte des règlementations sismiques. Selon l’Observatoire national de la rénovation énergétique, près de 5,2 millions de logements en France ont un mauvais DPE, offrant ainsi un important potentiel pour la surélévation de bâtiments.

Financer la rénovation énergétique autrement en ajoutant des étages supplémentaires

Une chose est sure, la surélévation de bâtiments se révèle rentable pour financer la rénovation énergétique d’immeubles anciens. Louis du Merle, jeune propriétaire à Issy-les-Moulineaux, attend avec impatience le début des travaux dans son building des années 70 de mauvaise qualité dont le chauffage collectif est obsolète. Grâce à un permis de construire obtenu en 2022, l’édifice sera surélevé de quatre étages supplémentaires et se verra rénové avec des travaux de rénovation énergétique complets, de l’isolation extérieure, au remplacement des fenêtres et de la chaufferie en passant par l’installation d’une nouvelle porte d’entrée et d’une ventilation adaptée. Un ascenseur sera également installé pour améliorer l’accessibilité du bâtiment.

 


Le projet, entièrement autofinancé par la vente à un promoteur de nouveaux logements surélevés, coûtera 421 000 euros à la copropriété. Selon l’architecte Didier Mignery, dont l’agence UpFactor accompagne le projet, la surélévation de bâtiments permettra de créer six nouveaux logements tout en densifiant de manière douce le logement et en permettant de réaliser des économies d’énergie considérables pour passer d’une étiquette passoire thermique à une étiquette C.

Réhabilitation du toit d’immeuble : environ 10 % des structures existantes peuvent être surélevées

Selon l’Observatoire national de la rénovation énergétique, près de 5,2 millions de logements, soit 17 % du parc immobilier français, ont un diagnostic de consommation d’énergie F ou G, ce qui signifie qu’ils sont des passoires thermiques. Pour y remédier, la surélévation de bâtiments existants apparaît comme une piste intéressante. Didier Mignery, architecte chez UpFactor, souligne que cela permettrait de traiter 85 % des besoins en construction de logements pour les dix prochaines années. Toutefois, le potentiel est limité à environ 10 % des structures existantes en raison de différents facteurs tels que les plans locaux d’urbanisme, la règlementation sismique, la typologie de construction du toit de l’immeuble et la disponibilité des promoteurs. Pourtant, cela constitue une alternative innovante pour les élus qui cherchent à résoudre la crise du logement.

Plus d’appartements, mais moins de dépenses énergétiques

D’un point de vue esthétique, l’ajout d’étages peut apporter une touche contemporaine ou être invisible tout en augmentant la capacité des logements avec de nouveaux appartements supplémentaires, ce qui est particulièrement intéressant en termes de location. La surélévation de bâtiments permet de financer les travaux de rénovation énergétique grâce aux bénéfices de la vente des logements. De plus, elle offre l'avantage d'économiser sur les coûts d'installation et de gestion en réalisant simultanément les travaux d'isolation. Certains promoteurs proposent un service complet, de la conception à l'exécution des travaux. De plus, cela permet la création d'une nouvelle toiture conforme aux règlementations thermiques actuelles, réduisant ainsi les déperditions thermiques des immeubles parisiens d'environ 10 %. Enfin, elle offre la possibilité d'intégrer des installations écologiques telles que le solaire thermique, l'éclairage naturel, la récupération des eaux pluviales et la végétalisation.

Un trésor caché pour sortir de l’étiquette de passoire thermique

La surélévation de bâtiments est une excellente alternative pour échapper à l’étiquette de passoire thermique. L’architecte François Pelegrin considère que cela constitue un « trésor caché », bien que soit un processus complexe qui nécessite une grande patience et des efforts considérables pour surmonter les freins règlementaires et la résistance des copropriétaires. Des promoteurs spécialisés dans la surélévation de bâtiments, comme L’Atelier parisien, ont réussi à livrer plusieurs projets, dont la réhabilitation du n° 5 rue du Dr Potain dans le 19e arrondissement de Paris, où trois étages ont été ajoutés à un immeuble de 1910 pour créer six appartements de luxe. Les tarifs élevés de plus de 10 000 euros le mètre carré sont justifiés par la vue sur la tour Eiffel.

Les défis à surmonter pour surélever un bâtiment

Bien que la surélévation de bâtiments puisse être avantageuse, elle comporte également des défis. Les projets sont souvent confrontés à des obstacles règlementaires, tels que les règles d’urbanisme, et nécessitent une grande patience et persévérance pour convaincre les propriétaires et les autorités locales. Malgré cela, les avantages de la rénovation énergétique peuvent être significatifs, comme le montre l’exemple du 19e arrondissement de Paris où un immeuble a été rénové avec succès et qui, en plus d’offrir une vue imprenable sur la tour Eiffel, garantit une économie d’énergie substantielle. Ce projet expérimental illustre comment une copropriété peu attrayante peut devenir un bâtiment performant en matière de consommation d’énergie grâce à la surélévation de bâtiments, ce qui offre une solution durable pour l’amélioration des performances énergétiques des immeubles anciens.

 

Rejoignez la communauté Facebook de ParuVendu pour plus d’actualité sur la consommation d’énergie du bâtiment.

 

Avec ETX/DailyUp

 
 

Trouvez votre logement

ou Déposez une annonce vente

Florence Dupré le 09/06/2023

486 947 annonces immo

6 pièce(s) - 160 m² - 1 133 000 €

Voir l'annonce

7 pièce(s) - 173 m² - 979 000 €

Voir l'annonce

12 pièce(s) - 288 m² - 1 200 000 €

Voir l'annonce

7 pièce(s) - 222 m² - 749 000 €

Voir l'annonce

7 pièce(s) - 222 m² - 749 000 €

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

La surélévation de bâtiments serait l'avenir des passoires thermiques

Découvrez comment la surélévation de bâtiments permet la rénovation énergétique de passoire thermique avec la construction de nouveaux appartements.