Les gratte-ciels toujours appréciés en Europe malgré des oppositions et des polémiques

 
Gratte-ciels
Un gratte-ciel en cours de construction

Les gratte-ciels sont toujours aussi populaires en Europe. Ces bâtiments avec des dizaines d’étages servent habituellement d’immobilier d’entreprise et se trouvent dans les grandes villes. Et même si le loyer de bureau peut se révéler assez cher, ces emplacements restent les plus plébiscités par les sociétés.

Gratte-ciels, des immeubles qui fascinent toujours autant

Les gratte-ciels sont des bâtiments ou tours de bureaux qui sont pour la plupart présents dans les mégalopoles et capitales du monde. Elles intègrent le plus souvent des espaces de travail (coworking), des commerces (centre commercial) en rez-de-chaussée, des salles de réunion et des lieux de restauration. Pour les architectes qui les conçoivent, construire un immeuble de grande hauteur est un véritable travail de titan. Il n’est pas facile de réaliser un projet de construction de quelques centaines de mètres de hauteur. Plus impressionnant encore, on songe actuellement à faire en sortes à ce que les gratte-ciels soient « réversibles ». Cette mixité des usages permettrait de transformer les gratte-ciels en logements habitables, comme pour le cas de la future Tour Triangle de Paris ou bien du projet Tour Frankfurt en Allemagne. Ces projets et nouveautés architecturales boostent et dopent le marché de l’immobilier professionnel à Paris et redynamisent certains quartiers de la capitale.

Une construction qui reste tendance malgré les polémiques et les craintes

Dans de nombreuses mégalopoles européennes comme Paris ou Berlin, la construction de nouveaux gratte-ciels ne fait plus l’unanimité, car c’est ce type de projet qui génère une augmentation des prix au m² et rend les villes très chères. Pour la capitale française par exemple, l’inauguration des tours Duo de 105 000 mètres carrés n’a pas fait l'unanimité. Situées dans un quartier d’affaires, elles furent conçues par Jean Nouvel, architecte français de renommée mondiale. Certaines personnes sont encore convaincues que ces immeubles ne sont pas assez sécurisés, ce qui provoque encore une réticence vis-à-vis de ces constructions. Il faut savoir qu’après l’attentat du 11 septembre 2001 visant les tours jumelles du « World Trade Center », on a beaucoup mis en cause la sécurité que la hauteur de ces immenses immeubles. Mais malgré cela, en immobilier d’entreprise, les IGH (immeuble de grande hauteur) restent les plus adaptés en tant que locaux pour les sociétés et restent prisés par les investisseurs, les dirigeants d’entreprise qui souhaitent acheter leurs bureaux et locaux et par les sociétés qui en seront locataires, car les gratte-ciels offrent une image et un prestige important pour les entreprises.

Dans les tours : la location de bureaux recherchée pour ses services annexes

Ce n’est pas un hasard si les gratte-ciels se trouvent principalement dans les centres d’affaires des grandes villes. Ces endroits sont privilégiés par les entreprises qui cherchent des locaux professionnels et des locaux commerciaux. En effet, les gratte-ciels demeurent comme un « immeuble de bureaux » par excellence pour les professionnels. À Londres, ils sont toujours plébiscités et d’après Vincent Bollaert, qui n’est autre que le directeur France de Knight Frank, cela est dû à un « niveau de service poussé au maximum ». On n’oublie pas de mentionner qu’une tour moderne comporte un open-space pour les locataires, des parkings au sous-sol, des ascenseurs, des salles de sport, un entrepôt, des toits-terrasses incroyables pour réaliser des évènements et même des services de conciergerie d’entreprise et de conciergerie pour les salariés afin de faciliter la vie des employés. Et même si le loyer de bureau dans ces espaces est élevé, les sociétés préfèrent louer des bureaux pour leur proximité aux différents services urbains (transports en commun, ligne TGV, Tramway).

Qu’en est-il des hauts buildings les plus impressionnants au monde ?

Pour le cas des grandes villes européennes, certaines sont farouchement opposées aux constructions de nouveaux gratte-ciels, comme Paris et Berlin en raison des problématiques environnementales et de la crise énergétique que nous vivons actuellement. De nombreuses personnalités sont contre les projets de ce type. L’Espagne reste l’un des rares pays européens à être une exception. À Madrid, un projet de construction d’une tour de 330 mètres de haut verra le jour en 2025. Il s’agira de la plus haute construction en Europe occidentale et se trouvera certainement dans un centre d’affaires de la capitale espagnole. Même si elle est encore loin de la plus haute tour du monde, le Burj Khalifa des Émirats arabes unis, avec ses 828 mètres de haut, la Madrid Norte restera une véritable merveille architecturale et constituera certainement aussi une attraction touristique. Petite anecdote, la Kingdom Tower qui est en cours de construction en Arabie Saoudite deviendra la plus haute tour du monde lors de son achèvement avec une hauteur de plus de 1000 m.

Louer des bureaux ou locaux commerciaux via les sites de petites annonces

Il faut noter que les gratte-ciels, communément appelés « immeubles grande hauteur » dans l’univers de l’immobilier d’entreprise, continuent de se multiplier surtout dans les principaux quartiers d’affaires en France, comme à Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, Marseille, dans les grandes villes d’Europe, mais aussi les mégalopoles du monde entier. Pour celles et ceux qui cherchent des bureaux à louer ou à reprendre un commerce, pensez aux sites de petites annonces d’immobilier d’entreprise comme Paru Vendu : locaux commerciaux, fonds de commerce, cessation d’activité, bureaux, entrepôts.


Retrouvez plus d’informations sur l’immobilier en entreprise en nous rejoignant sur notre page Facebook Paru Vendu.

 

Trouvez votre logement

ou Déposez une annonce vente

Florence Dupré le 05/01/2023

 

Envoyer cet article à un ami

Les gratte-ciels toujours appréciés en Europe malgré des oppositions et des polémiques

Decouvrez pourquoi les gratte-ciels en immobilier d'entreprise sont aussi populaires dans les grandes villes ou megalopoles ou le loyer de bureau reste eleve.