A moins que vous ne soyez déjà propriétaire terrien ou que vous en ayez hérité, l'achat d'un terrain est une étape obligée pour quiconque souhaite faire construire un logement. Alors, quels sont les principaux critères de choix ? A quoi faut-il faire attention et quels sont les pièges à éviter ? Réponses…

 
 
 
terrain a batir

Deux types de terrain

Terrain isolé ou terrain en lotissement ? C'est l'une des toutes premières questions que vous devez vous poser lorsque vous envisagez l'achat d'un terrain à bâtir. En effet, il existe deux types de terrain à bâtir.

 

Le terrain en lotissement

Comme son nom l'indique, le terrain en lotissement résulte de la division d'un terrain en plusieurs lots qui sont ensuite aménagés, viabilisés et vendus par un aménageur-lotisseur.

 

De fait, le terrain en lotissement présente l'indéniable avantage d'être livré prêt à bâtir, pas d'étude ou d'autres démarches à réaliser, elles l'ont été en amont de la vente du terrain.

 

La contrepartie de cette sécurité est une certaine restriction des possibilités quant à la construction que souhaite engager l'acquéreur du terrain. Un cahier des charges est établi par l'aménageur-lotisseur afin de garantir une certaine uniformité dans la construction des maisons d'un même lotissement. Matériaux, coloris, type d'arbres, de haies ou encore de clôtures, il vous faudra respecter des règles précises lors de l'élaboration de votre projet. Avant de prendre une décision, demandez à consulter le règlement du lotissement.

 

Notez également qu'en plus règlement, il vous faudra respecter les règles d'urbanisme imposées par la commune via le Plan Local d'Urbanisme (PLU).

 
 
lotissement

Le terrain isolé

Contrairement au terrain en lotissement, l'achat d'un terrain isolé vous laisse une grande liberté quand à vos choix architecturaux. Les seules règles qu'il vous faudra respecter sont celles du PLU, régissant tous les projets immobiliers sur la commune.

 

Cependant, en achetant ce type de terrain, vous pourrez vous trouver confronté à des problèmes de viabilité ou encore de nature du sol qui pourraient faire exploser votre budget. Soyez prudent, faîtes expertiser le terrain avant de prendre une décision. En effet, les raccordements aux réseaux publics d'eau, d'électricité, de téléphone et d'assainissement (viabilité du terrain) peuvent occasionner d'importants travaux. Sachez toutefois qu’un vendeur particulier n’est pas tenu d’accepter un sondage de son terrain avant l’achat.

 

L'emplacement

Comme lorsqu'il s'agit d'un logement, l'emplacement d'un terrain est un critère primordial. La présence des commodités que sont les transports en commun, les commerces ou encore les écoles, est un critère qui doit peser dans la balance au moment de faire votre choix. La vue ou la présence de verdure sont également des éléments à prendre en compte.

 

Intéressez-vous au voisinage : densité de constructions alentours, bâtiments résidentiels ou bureaux… La présence de sites industriels ou de toute autre installation à risque doit aussi être prise en compte. Renseignez-vous auprès des voisins, une source d’information inégalable.

 

La configuration et la superficie du terrain

Elle peut avoir une forte influence sur la construction de votre futur maison et surtout sur son coût. Un terrain en pente nécessitera d'importants travaux de terrassement et pourra être une source de désagrément au quotidien.

 

Si votre terrain est en lotissement, la configuration de la parcelle est régie par le cahier des charges. Méfiez-vous, une certaine distance vis-à-vis des propriétés voisines ou des voies publiques peut-être demandée. Pour ce qui est de sa superficie, pas de mauvaise surprise avec un terrain en lotissement, il a obligatoirement été borné avant la vente.

 

En revanche, si vous achetez un terrain isolé, le cadastre ou les limites conventionnelles (clôtures, chemins…) ne sont pas des preuves suffisantes. Pour être incontestable, la délimitation de votre terrain doit être réalisée par un géomètre-expert, le seul professionnel aujourd’hui qualifié.

 

Enfin, sachez que tout avant-contrat ou acte de vente d’un terrain que vous destinez à la construction doit indiquer si le terrain a fait l’objet d’un bornage. Si ce n’est pas le cas, vous disposez d’un mois après la signature de l’acte de vente pour signaler tout désaccord.

 
 
géomètre

La nature et viabilité du terrain

Elle vous imposera certaines méthodes de construction. Les sols rocheux ou constitué de sable et de gravier sont les plus adaptés. A l’inverse, méfiez-vous des sols argileux ou composés de remblai. Assurez-vous enfin de l’absence de nappes ou de galeries souterraines qui pourraient poser problème au moment de creuses les fondations.

 

Comme nous le disions précédemment, si le terrain n’est pas situé dans un lotissement, il est fortement recommandé de faire réaliser une étude du sol par un géotechnicien. En fonction de ses conclusions (qualité mécanique du sol, capacité d’absorption, tassement prévisionnel…), vous pourrez adapter vos plans et éviterez tout dépassement de budget.

 

Il faudra également vous pencher sur la viabilité du terrain. La mairie sera en mesure de vous renseigner sur les réseaux d'eau et d'assainissement. Pour ce qui est de l'électricité et du téléphone, adressez-vous directement à EDF et à Orange. Faites estimer le coût des travaux, leur seul montant pourrait suffire à vous faire renoncer à l’achat du terrain.

 

Rassurez-vous, vous trouverez de nombreux terrains isolés viabilisés parmi les annonces terrain de ParuVendu.fr.

 

L'orientation du terrain

Comme lors de l'achat d'un logement, l'orientation et l'exposition du terrain sont des critères essentiels pour la construction puisqu’ils influeront notamment sur vos factures de chauffage.

 

Faites également attention à la direction des vents : ce sont eux qui emmènent la pluie, les odeurs ou encore le bruit !

 

 

 

À la recherche d'un professionnel pour vos travaux ?

Retrouvez plus de 1 800 professionnels du bâtiment sur ParuVendu.fr et réalisez vos projets de travaux dès aujourd'hui !

Article suivant : Quelques vérifications administratives

Trouvez votre terrain

ou Déposez une annonce vente

A.VEROT

488 423 annonces immo

5 pièce(s) - 140 m² - 990 000 €

Voir l'annonce

7 pièce(s) - 170 m² - 738 700 €

Voir l'annonce

10 pièce(s) - 201 m² - 797 000 €

Voir l'annonce

8 pièce(s) - 164 m² - 1 194 850 €

Voir l'annonce

15 + pièce(s) - 440 m² - 798 000 €

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Trouver le bon terrain pour construire sa maison

C'est une évidence, avant d'entamer un quelconque projet de construction, vous aurez besoin d'un terrain. On vous explique comment le trouver.