Dossier : Vendre son utilitaire d'occasion

Bien rédiger son annonce utilitaire

 

La revente d’un véhicule utilitaire dont l’éventuel acheteur attend des services précis impose une annonce précise, complète... et exacte. Voici comment rédiger votre P.A. utilitaire pour frapper au plus juste.

 
 
 
Bien rédiger son annonce auto
Ce que vous devez indiquer :
  • La marque, le modèle, la finition, la cylindrée, le type de carburant, la puissance réelle et la puissance fiscale ;
  • La longueur du châssis (court, moyen, long), le poids total en charge, le volume utile ;
  • Les spécificités : rehausse de toit, cloison (pour un fourgon), isotherme, benne basculante…
  • Le kilométrage ;
  • Le mois et l'année de mise en circulation ou le millésime ;
  • La couleur ;
  • Les équipements et les options ;
  • Premier propriétaire ou première main (si c’est le cas) ;
  • Le bilan du contrôle technique ;
  • Carnet d'entretien ;
  • État ;
  • Le prix ;
  • La localisation du bien ;
  • N° de téléphone ;
  • Adresse mail.
Exemple :
Renault Master Confort, 2.5 dCi, Diesel, 100 ch, 8 CV, 3,5t, long, caisse déménagement 20 m3, 49.800 km, 10/07, blanc laqué, clim, radio CD, , 1er prop., garantie constructeur, CT OK, carnet d’entretien à jour, état neuf, 16.000 €, 75019 Paris, Tél. 06.00.00.00.00, robert.dupond@abcmail.com


Attention, inexactitudes et mensonges peuvent coûter cher !
Les indications portées sur votre petite annonce doivent être rigoureusement exactes.
  • Ne mentez pas sur le kilométrage. S’il est incertain, mentionnez-le plutôt que d’inscrire une vague estimation.
  • Ne baptisez pas « première main » une voiture déjà achetée d’occasion même si c’était une « occasion 0 km ». 
  • N’abusez pas de la formule « excellent état général » qui peut éventuellement se retourner contre vous comme étant de la publicité mensongère. 
  • Signalez les accidents : s’il n’est pas nécessaire de signaler un petit accrochage ayant entraîné de minimes travaux de carrosserie, un accident plus grave ayant imposé un passage au marbre doit être porté à la connaissance de votre acheteur. Une dissimulation peut entraîner l’annulation de la vente par un tribunal, assortie du versement de dommages et intérêts.

N’oubliez pas la photo !
Que ce soit pour une annonce « papier » ou une annonce internet, la photo de votre véhicule est un atout précieux pour bien le revendre. Sachez simplement que, sur le Net, les annonces avec photo sont 40 fois plus « cliquées » que les annonces sans.

ParuVendu.fr vous offre la possibilité de joindre jusqu’à six photos à votre annonce. Profitez-en ! Un profil, une vue de face et une vue de dos (que vous pouvez remplacer par un ¾ avant et un ¾ arrière), une vue de l’habitacle portes grandes ouvertes, une photo du compartiment de charge et/ou des équipements spécifiques… et le tour est joué.
Attention, dans tous les cas, le poids d’une photo ne doit pas dépasser 1 méga.
 

Article suivant : Vendre son utilitaire : éviter les arnaques

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

D. Allignol le 30/09/2010

 

Envoyer cet article à un ami

Vendre son utilitaire d'occasion