Dossier : Vendre sa caravane

Vendre sa caravane : éviter les arnaques

 

Même si un acheteur malhonnête n'a aucune chance de pouvoir fuir « au volant » de votre caravane, quelques précautions s'imposent tout de même pour mener à bien votre transaction.

 
 
 
Dossier nautisme 2009_Achat
Le faux chèque de banque
Une arnaque particulièrement à la mode ! A moins de très bien connaître votre acheteur, n’acceptez jamais un règlement par chèque « normal » mais exigez un chèque de banque dont l’encaissement est garanti, l’agence s’étant assurée que le compte de l’acheteur était bien approvisionné. C’est donc la seule certitude de bien percevoir le montant de la transaction… à la condition que ce chèque de banque ne soit pas un faux, ce qui est hélas de plus en plus courant.
La parade : vérifiez la validité du chèque en contactant l’agence qui l’a émis. N’appelez pas le numéro porté sur le chèque, qui peut être aussi faux que le chèque lui-même, mais recherchez les coordonnées de l’agence sur un annuaire, par téléphone ou par Internet. Effectuez la transaction aux jours et heures d’ouverture de la banque. Vous pourrez ainsi contacter un responsable qui pourra, après que vous lui ayez communiqué le numéro du chèque, vous rassurer quant à son authenticité.

Attention aux acheteurs résidant à l’étranger

Les transactions effectuées avec des acheteurs habitant à l’étranger sont forcément plus risquées que celles effectuées avec des acheteurs résidant en France. Méfiez-vous tout particulièrement des appels en provenance d’Angleterre, d’Espagne, de Monaco, de Côte d’Ivoire et du Ghana, pays d’où sont récemment parties de nombreuses arnaques.
 

Article suivant : Les documents à fournir à l'acheteur de sa caravane

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

D. Allignol

145 394 annonces auto

Renault Scénic III

Voir l'annonce

Hyundai i20

Voir l'annonce

Peugeot Rifter

Voir l'annonce

Peugeot 208

Voir l'annonce

Jaguar F-PACE

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Vendre sa caravane