Dossier : Concevoir son projet de construction

Connaître les matériaux de construction

 

Les matériaux utilisés pour la construction des murs et la couverture détermineront les performances d'isolation et énergétiques de votre maison. Consultez votre architecte ou votre constructeur sur la meilleure solution qui s'offre à vous, selon votre budget, votre région et vos envies.

 
 

Les murs

 
Connaitre les matériaux de construction

Le bloc béton ou parpaing de béton
Bien que souvent décrié, il se compose de matières naturelles (roche et sable principalement) disponibles en abondance et recyclables. Il est économique et durable mais, pour obtenir de bonnes performances thermo-acoustiques, un doublage isolant est indispensable.


Le béton cellulaire
Conçu à partir de sable, de chaux, de ciment et de poudre d’aluminium, ce matériau friable émet beaucoup de poussière lors de sa mise en œuvre. Ce qui fait débat car la poudre d’aluminium, servant d’agent d’expansion, est potentiellement toxique pour ceux qui le manipulent quotidiennement.


La brique

Pleine ou creuse, la brique est un matériau ancestral naturel (terre cuite). Plus chère que les parpaings, ses performances énergétiques jouent heureusement en sa faveur.


La brique monomur
Elle présente de bonne performance énergétique mais nécessite un certain savoir-faire pour être posée correctement. Ainsi, les entrepreneurs proposant ce matériau sont encore relativement peu nombreux.


Les ossatures bois et acier

Elles offrent une grande souplesse architecturale. D’un coût compétitif, elles permettent de faire évoluer la construction au gré des besoins. Elles sont très appréciées dans le secteur de la maison basse consommation.


Le béton de chanvre
Il possède d’excellentes caractéristiques thermiques et hygrométriques (mesure du degré d’humidité de l’air). Hautement écologique, sa matière première (la chènevotte) provient de déchets de l’industrie papetière.


La botte de paille
Elle provient de déchets agricoles (avoine, blé, orge…). Matériau polyvalent, elle s’utilise aussi bien pour édifier des murs qu’en isolation de parois.


Le parpaing de bois

Il est exclusivement fabriqué à partir de bois de rebut locaux (feuillus et résineux). Les blocs existent en plusieurs formats, de type simples ou doubles, les seconds étant adaptés à la réalisation de maisons passives.

 



La toiture

 

La tuile

S'il existe un grand nombre de types de toit différents, la tuile reste toutefois le matériau de couverture le plus courant avec plus des deux tiers des maisons hexagonales arborant ses belles couleurs de terre cuite.

En effet, la tuile en terre cuite est solide. Elle offre aussi de nombreuses possibilités esthétiques (environ 150 modèles), aussi bien au niveau de la forme (plate, canal…) que des couleurs (plus ou moins claires, de l’orange au noir). Régulièrement entretenu, un toit en tuiles vieillira bien.
La tuile canal et la tuile plate sont les plus utilisées. La première s'adapte parfaitement aux toits ayant une pente faible, mais demande une charpente solide capable de soutenir un poids important.
Plus proche de l'ardoise, la tuile plate, plus légère, s'adapte à tout type de structure.
Il existe également des tuiles au format plus « gourmand », comme la tuile grand moule au fort galbe tout en rondeurs ; ou des tuiles plus discrètes, mais tout aussi charmantes comme celle à faible galbe ou à côtes.


L’ardoise

L’ardoise est une pierre naturelle et élégante qui résiste bien aux aléas de la vie. Non poreuse, incombustible et insensible au gel, l’ardoise est un bon investissement pour une toiture durable (plus de 150 ans pour les ardoises de bonne qualité).
Sachez toutefois que l'ardoise est relativement coûteuse et demande une charpente robuste.


La chaume
La chaume est généralement constituée de blé, de seigle ou de roseau. Elle est également incombustible et étanche. Elle procure une isolation phonique et thermique hors du commun. Cette technique nécessite un entretien tous les 3 à 5 ans pour garder toute son étanchéité.


Les tuiles de bois
Peu utilisé, ce matériau devrait connaître un franc succès ces prochains temps vu son coût de revient (environ 30€/m).


La toiture végétalisée
Le toit végétalisé (aussi appelé toit vert, écotoit ou toiture végétale) consiste à recouvrir le toit, plat ou à faible pente, de terre et d’une couche végétale naturelle. Outre son aspect esthétique, ses capacités de filtration et d’épuration naturelle permettent de limiter les apports massifs d'eau de pluie dans les égouts et régulent l’atmosphère en réduisant le taux de CO2 grâce à la photosynthèse. Assurez-vous de posséder les autorisations nécessaires à la construction d’une telle toiture.

 



Sommaire - Construire pas-à-pas

 

>> Etape 1 - Financez votre projet

>> Etape 2 - Trouvez le terrain

>> Etape 3 - Concevez votre projet de construction

>> Le retroplanning de votre construction

>> Soyez informé de la réglementation

>> Soyez informé des labels qualité

Soyez informé des matériaux de construction

>> Imaginez les plans de votre maison

>> Une sélection de maisons insolites

>> Etape 4 - Construisez vous-même ou faites construire ?

>> Etape 5 - Préparez la construction

>> Etape 6 - Suivez la construction

>> Etape 7 - Et après la fin des travaux ?


Des vidéos pourraient vous intéresser

Les deux héros de notre série dédiée à l'immo vous expliquent :

>> Le rôle de l'architecte dans la construction

>> Comment bien isoler votre maison

>> Toutes nos vidéos immo



Dernière mise à jour : septembre 2010



Le petit guide du constructeur
L'essentiel à savoir sur la construction, à portée de main

 

Téléchargez-le ! >> ici

 

ou feuilletez-le en ligne ! (cliquez ci-dessous pour faire apparaître le guide en plein écran)

Article suivant : Projet de construction : imaginer les plans de votre maison

Trouvez votre maison à construire

ou Déposez une annonce vente

A.VEROT le 14/02/2017

483 559 annonces immo

5 pièce(s) - 117 m² - 988 000 €

Voir l'annonce

5 pièce(s) - 87 m² - 1 977 800 €

Voir l'annonce

8 pièce(s) - 300 m² - 2 600 000 €

Voir l'annonce

5 pièce(s) - 118 m² - 720 000 €

Voir l'annonce

7 pièce(s) - 300 m² - 849 000 €

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Concevoir son projet de construction

De l'élaboration des plans au choix de l'entrepreneur en passant par les réglementations, découvrez comment concevoir un projet de construction.