Dossier : Races de chats à poil court

Chat Bengal, la panthère domestique

 

Dans les années 1960, en Californie, une éleveuse de chats, Jean Mills, caresse le rêve d’unir la beauté du félin sauvage à la gentillesse des chats domestiques. Elle accouple donc une femelle Felis bengalensis, un félin sauvage asiatique, à un de ses chats de ferme. Après de nombreux autres croisements, la race est reconnue en 1985.

 
 

Physique du Bengal

Chat à poils courts : le chat bengal 

Tête   Silhouette
Le Bengal a une tête triangulaire aux contours arrondis. Elle est plutôt petite par rapport au corps. Ses yeux sont grands et ovales, verts, or, bleus ou aigue-marine, selon la couleur de la robe.   Le corps du Bengal a une musculature puissante, bien apparente, et une ossature robuste.
     
Queue   Poids
Sa queue est de longueur moyenne, voire courte. Elle est épaisse à la base et s’affine pour finir sur une extrémité arrondie.   4 à 9 kg.
     
Couleur   Robe
Le poil du Bengal peut être de différents tons de brun, tacheté ou marbré.   Le poil du Bengal est court, épais et bien couché. Il est très doux et soyeux au toucher.

 



Caractère du Bengal

 
  • En résumé

Actif. Tonique. Affectueux. Acrobate.
 

  • En détail

Le but du programme d'élevage du Bengal était de créer un chat domestique possédant des traits caractéristiques des petits chats sauvages, avec la gentillesse, la sociabilité et le tempérament du chat domestique.

Si, dans les premiers temps de la sélection, il y avait encore des problèmes avec des chats agressifs, cette époque est bien révolue, car les éleveurs ont énormément travaillé sur la sélection du caractère.
Il est même précisé dans le standard que : « Le tempérament ne doit pas être provocateur, agressif. N'importe quel signe de défi défini est passible de disqualification. Le chat peut être apeuré, chercher à fuir, ou miauler, mais il ne doit jamais être menaçant. »
Les chats agressifs sont donc disqualifiés en exposition, ce qui les écarte de la reproduction.

Le Bengal est maintenant un chat doux et affectueux, mais il a tout de même beaucoup de tempérament. C’est un chat actif, tonique, acrobate : bref, il n’est pas de tout repos !

 



Vivre avec un Bengal

 
Chat à poils courts : le chat bengal 2
© Callalloo Candcy - Fotolia.com
  • Besoins

Le Bengal apprécie de pouvoir profiter d’un jardin, pour y chasser et s’y dépenser tout son soûl. Si vous tenez à vos rideaux et à vos fauteuils, il est même plutôt conseillé de lui permettre de sortir, vu son tempérament tonique.
 

  • Entretien et soins

Son poil court ne requiert qu’un entretien minimum. Un petit coup de brosse de temps en temps pour le débarrasser des poils morts suffit amplement.

 

 
 
  • Santé

Le Bengal, encore pas si loin de ses origines sauvages, est particulièrement robuste. Il n’a pas de problèmes de santé particuliers. Les femelles mettent bas leurs portées sans difficultés particulières.
 

  • Alimentation

Même si le Bengal ressemble à une panthère miniature, nul besoin de partir à la chasse pour le nourrir. Une alimentation traditionnelle lui convient parfaitement.
Qu’il soit chaton ou chat adulte, le Bengal n’est pas un chat difficile. Il n’a pas de spécificités côté alimentation.


>> Acheter un chat Bengal

>> Acheter un chaton Bengal


© Reed Digital, Isabelle Collin, avril 2010.

 

Article suivant : Chat Siamois, félin aristocrate

 

Envoyer cet article à un ami

Races de chats à poil court