Dossier : Entretenir sa voiture

La climatisation, un luxe accessible qu'il faut savoir entretenir

 

Jadis réservée aux grosses voitures de luxe en raison de son prix et de son encombrement, la climatisation équipe aujourd'hui de série plus de 70% des voitures neuves vendues en France. Mais si la climatisation est aujourd’hui accessible à (presque) tous, votre confort et votre sécurité aussi dépendent du soin apporté à son entretien.

 
 

La climatisation : une question de confort... et de sécurité !

 
Clim 4.jpg

Des tests très sérieux l’ont démontré : il suffit que la température de l'habitacle d’une voiture passe de 20 à 30° pour que les risques de sortie de route augmentent de 32% !

La « clim » est donc non seulement un incontestable équipement de confort qui permet au conducteur de rester plus serein et plus concentré sur sa conduite, mais aussi un important vecteur de sécurité.

 



Climatisation en voiture : mode d'emploi

 
Clim 2.jpg

Deux sortes de climatisation

  • La première, dite manuelle, est de plus en plus souvent montée de série même sur les petites voitures et elle est tout aussi efficace pour rafraîchir un intérieur surchauffé que la seconde ;
  • La seconde est dite soit automatique, soit régulée.

 

Bien utiliser la climatisation manuelle
La grande différence de prix qui séparent les deux systèmes s’explique en fait par les possibilités de réglages beaucoup plus limitées de la « clim » manuelle.

Une fois en marche, c'est inévitablement de l'air glacé qui sortira des buses d'aération. A vous de limiter ce débit d'air « polaire » en ne mettant pas le ventilateur à fond.

Pour votre confort, surtout si vous êtes « sensibles », vous éviterez aussi coups de froid, rhumes, sinusites ou nuques raides en prenant soin d'orienter les buses ailleurs qu'en direction de votre tête ou de votre cou.

 

 
 
Clim 3.jpg

Bien utiliser la climatisation automatique

  • Lancer la climatisation : la climatisation automatique, beaucoup plus sophistiquée, est capable de maintenir la température souhaitée au demi degré près. En revanche, si elle a à venir à bout d'un habitacle surchauffé par une longue station en plein soleil, c'est aussi un flot d'air glacial qui va se déverser sur les occupants. A vous de prendre le contrôle en procédant par paliers successifs.
  • Stabiliser la climatisation : n'affichez pas une température inférieure de 10° à celle de l'extérieur. S'il fait 30° dehors et si vous voulez obtenir une température ambiante de 20°, sélectionnez dans un premier temps une température de 25° puis, au bout de quelques minutes, affichez la température désirée. Vous limiterez ainsi la "violence" de la ventilation.

 

Dans les deux cas

Que ce soit avec une climatisation manuelle ou une climatisation régulée, si votre voiture est restée très longtemps en plein soleil, évitez de mettre le système en marche tout de suite. Roulez d'abord quelques minutes toutes vitres ouvertes afin d'évacuer l'air surchauffé. Mettez ensuite la climatisation en marche... sans oublier de remonter les vitres.

 

La climatisation toute l'année ?
Contrairement aux idées reçues, la climatisation ne sert pas qu'en été ! A la mauvaise saison, quand les vitres sont couvertes de buée, un petit coup de "clim" à l'air froid se révèle beaucoup plus rapide et efficace qu'un classique désembuage sans climatisation, même à l'air chaud.

En effet la climatisation a pour effet de déshumidifier l'air de l'habitacle et d'assécher ainsi, non seulement le pare-brise, mais toutes les vitres de la voiture. Un autre « plus » pour la sécurité !

 



Impératif : un entretien suivi

 
Clim 5.jpg

Même réglée à fond, votre climatisation ne délivre qu'un air tiédasse ? Des odeurs de moisi envahissent l'habitacle lors de sa mise en route ? Ces petits problèmes ne devraient apparaître que si votre climatisation a été négligée et ils peuvent avoir de lourdes conséquences sur la santé de votre portefeuille... et la vôtre. A vous d’intervenir au plus vite en faisant appel à un professionnel.
 

A faire faire tous les ans

  • Remplacer le filtre d'habitacle tous les ans ou tous les 15.000 km. Une fois saturé en poussières et en saletés, il peut empêcher le passage de l'air.
  • Vérifier le déshydrateur chargé d'éliminer l'eau dans le fluide réfrigérant
  • Effectuer un traitement antibactéries de l'évaporateur.
  • Faire contrôler le niveau de fluide frigorigène dans le circuit, celui-ci perdant 40gr de fluide par an en moyenne.

 

A faire faire tous les deux ans

  • Changer la bouteille du déshydrateur. Si elle se colmate, elle provoquera l’endommagement du compresseur dont le remplacement est particulièrement onéreux.
  • Contrôler l'étanchéité du circuit et la circulation de l'air dans l'évaporateur
  • Contrôler l'état et la tension de la courroie qui entraîne le compresseur

 

A faire faire tous les trois ou quatre ans

  • Changer le fluide frigorigène

 

A faire de votre côté

  • N'oubliez pas de faire fonctionner votre système de climatisation toute l'année au moins une fois tous les quinze jours. Vous empêcherez ainsi le dessèchement des joints d’étanchéité, vous retarderez l'apparition de micro fuites dans le circuit et vous éviterez les mauvaises odeurs ainsi que le développement de micro-organismes.
 



Bon à savoir

 

Les voitures climatisées sont très recherchées en occasion. Alors, conservez soigneusement toutes les factures d’entretien.

Lorsque vous vous séparerez de votre auto, vous pourrez ainsi prouver à votre acheteur que vous avez veillé scrupuleusement au bon entretien d’un équipement de confort dont on ne saura bientôt plus se passer.

 

Article suivant : Essuie-glaces : soignez vos coups de balais !

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

D.Allignol

143 627 annonces auto

Citroën C3

Voir l'annonce

Citroën Grand C4 Picasso

Voir l'annonce

Volkswagen Golf

Voir l'annonce

Land-Rover Range rover velar

Voir l'annonce

Toyota Aygo

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Entretenir sa voiture

Bien entretenir sa voiture évite généralement de gros désagréments. Des problèmes qui peuvent vous coûter cher, autant au sens propre qu'au sens figuré.