Essai Honda FR-V 2004 : Multipla à la japonaise

 
Marque     Modèle
 
 

En copiant l'architecture intérieure à deux rangées de trois sièges inaugurée par le Fiat Multipla, le Honda FR-V se démarque des monospaces compacts 7 places qui risquent fort de lui envier son encombrement contenu, son volume habitable, son coffre généreux et, maintenant, son excellentissime moteur Diesel.  

 

Date de commercialisation : octobre 2004 / Date de l'essai : novembre 2005


 

Puce rouge HONDA FR-V : SOMMAIRE

>> Conception

>> Design

>> Habitabilité

>> Equipements

>> Motorisations

>> Comportement routier

 

Puce rouge CONCEPTION

 
Essai Honda FR-V 2004 (1)
 
 

Commercialisé au début de l’année 2005 avec deux motorisations essence (un 1.7 l de 125 ch et un 2.0 l de 150 ch), le monospace compact de Honda ne risquait pas d’effrayer beaucoup des concurrents qui bataillent ferme dans un segment diésélisé, en France, à plus de 86%. Mais les choses risquent de changer quelque peu maintenant qu’il abrite sous le capot de cette voiture un fameux 2.2 i-CDTi qui passe à juste titre pour être l’un des meilleurs turbo-Diesel du moment.

 

Pour s’en convaincre, il suffit de voir la spectaculaire sursaut du 4x4 Honda CR-V qui, alors qu’il végétait tristement avec ses seules motorisations essence, a vu ses ventes autos progresser de 361,27 % avec l’arrivée du salvateur 2.2 i-CTDi.

 

 

↑ Haut de page

 

Puce rouge DESIGN 

 

Six places, c’est mieux que sept ?

 
Essai Honda FR-V 2004 (5)
 
 

Que vaut-il mieux, offrir sept places (dont deux de secours) et un petit compartiment à bagages ou six places confortables et un vrai compartiment à bagages ? Si la première solution a été retenue par Opel avec l'Opel Zafira, Renault avec le Renault Grand Scénic et Volkswagen avec le Volkswagen Touran 7 places, c’est la seconde, inventée par Fiat avec le Fiat Multipla, qu’a retenu Honda.

 

Cette solution présente plus d’un avantage. D’abord, le Honda FR-V ne mesure que 4,285 m. C’est 21 cm de moins que le Grand Scénic, 18,2 cm de moins que le nouveau Zafira, 11 cm de moins que le Touran, mais 19,5 cm de plus qu’un Multipla qui se distingue par une largeur parfois un peu gênante..

 

En dépit de ses 2 x 3 places de front, le Honda FR-V réussit, lui, à contenir sa largeur à 1,81 m - comme le Scénic - soit 6 cm de moins que le monospace italien.

 

Avant d’aller ranger le mètre-ruban, précisons encore que le Honda FR-V est sensiblement moins haut que ses concurrents (de - 8 cm par rapport au Fiat à -2,5 cm par rapport au Renault et à l’Opel) ce qui influence non seulement son style mais aussi la hauteur de son centre de gravité, avec les répercussions que l’on imagine aisément quant au comportement routier.

 

 

↑ Haut de page

 

Puce rouge HABITABILITÉ

 

Efficacité et confort

 
Essai Honda FR-V 2004 (3)
 
 

Moins haut que ses concurrents, le Honda FR-V est, de plus, solidement campé sur des voies extra larges qui constituent un frein naturel au roulis. Ses liaisons au sol (pseudo McPherson à l’avant, essieu multibras à l’arrière) peuvent ainsi bénéficier de ressorts et de barres antidévers qui n’ont pas besoin de faire preuve d’une grande raideur pour contenir les mouvements de la caisse. Et c’est tout bénéfice pour le confort qui profite de l’excellente filtration que permet la souplesse des suspensions.

 

Du coup, tout le monde se sent bien à bord, même à 6, à condition toutefois d’utiliser pleinement les astuces offertes par le mobilier intérieur. C’est ainsi qu’à l’avant, on tiendra plus facilement à trois de front en reculant le siège central. On dispose alors de plus de place au niveau des coudes et des épaules. Signalons en passant que ce même siège central peut être replié. Il sert alors d’accoudoir et peut aussi permettre éventuellement le transport de longs objets. 
 

 
 

En configuration 6 places, le Honda FR-V offre une capacité de charge de 439 dm3, soit le même volume que ses concurrents à 7 places… lorsqu’ils n’en utilisent que 5. En rabattant les dossiers des trois sièges arrière sur leurs assises, ce qui se fait sans effort, on dispose alors d’un plancher rigoureusement plat et d’un volume qui dépasse de peu un m3, 1.049 dm3 très exactement.

 

En bon monospace, le Honda FR-V offre un nombre conséquent d’espaces de rangement. Sous le siège central avant, on trouve un grand tiroir coulissant. Ce même siège dispose d’une assise en deux parties dont l’une se rabat de 180° vers l’avant pour donner accès à un compartiment dans lequel il est possible de ranger de menus objets tels que (petit) sac à main ou (petit) appareil photo. D’autres rangements ont été aménagés dans l’habitacle, en particulier une grande boîte à gants dans la planche de bord, un grand bac dans chacune des portes et des poches aumônières au dos des sièges avant. A tout cela viennent s’ajouter, à la base de la console centrale, un tiroir escamotable capable d’accueillir trois bouteilles de 500 ml et, près du levier de vitesses, un petit compartiment avec couvercle où il vous sera possible de dissimuler votre téléphone portable.

 

 

↑ Haut de page

 

Puce rouge ÉQUIPEMENTS

 

Un équipement généreux

 
Essai Honda FR-V 2004 (2)
 
 

Comme tous les constructeurs japonais, Honda n’est pas un adepte des interminables listes d’option. Le Honda FR-V est donc fort correctement équipé de série, même en finition de base « Comfort » qui bénéficie :

  • de la climatisation automatique ;
  • et d’un autoradio à lecteur CD.

 

Les finitions Executive et Executive Navi Cuir bénéficient quant à elles d’une installation audio comprenant :

  • un autoradio ;
  • un chargeur 6 CD ;
  • un ampli 40 W ;
  • et six haut-parleurs avec des tweeters montés de part et d’autre du pare-brise.

 

En ce qui concerne la sécurité, le Honda FR-V qui n’a obtenu que 4 étoiles aux tests EuroNCAP (5 pour le Scénic, le Zafira et le Mazda5) offre toute une batterie d’airbags dont un airbag passager suffisamment large pour protéger les deux passagers assis à côté du conducteur. Toutes les places sont équipées d’une ceinture de sécurité à six points et des fixations Isofix ont été aménagées sur les sièges arrière latéraux.

 

 

↑ Haut de page

 

Puce rouge MOTORISATIONS

 

Un moteur récent mais déjà réputé

 
Essai Honda FR-V 2004 (6)
 
 

Le Honda FR-V bénéficie donc désormais du fameux 2.2 litres i-CTDi inauguré sur l’Accord début 2004 et sur le CR-V début 2005. Sur le papier, ce turbo-Diesel n’a rien d’extraordinaire puisque ses valeurs de puissance (140 ch) et de couple (340 Nm) sont à la portée d’un « petit » 2 litres. Il faut donc mettre le contact et rouler pour se rendre compte de l’exceptionnel agrément qu’il procure.

 

Même à froid, il est incroyablement discret. Il ne claque pas, ne vibre pas, ne fume pas. Ensuite, il réagit aux pressions exercées sur l’accélérateur avec une extraordinaire disponibilité et, contrairement à nombre de turbo-Diesel modernes, il peut être exploité sur une large plage de régime. Du coup, les sensations qu’il procure, même auditives, sont pratiquement identiques à celles d’un très bon moteur à essence.

 

 

↑ Haut de page

 

Puce rouge COMPORTEMENT ROUTIER 

 
Essai Honda FR-V 2004 (7)
 
 

En raison des trois places avant, le levier de vitesses est fort logiquement implanté en hauteur sur la planche de bord, ce dont on ne se plaindra pas tant il tombe naturellement sous la main. En revanche, le volant est implanté beaucoup plus près de la portière que sur d’autres monospaces. Normal, il faut bien caser tout le monde !

 

A l’heure où les directions à assistance électrique plus ou moins réussies tendent à se généraliser, on est content de retrouver sur le Honda FR-V une assistance hydraulique constante qui confère à la direction un réel agrément. Très informative, se durcissant juste ce qu’il faut lorsqu’on soumet le train avant à de forts appuis en courbe, elle participe au plaisir de conduire au même titre que la rapidité et la précision d’une commande de boîte de vitesses aux 6 rapports parfaitement étagés.

 

Bref, le silence ambiant et le confort de roulage aidant, il fait bon rouler dans ce monospace compact performant (190 km/h) et sobre puisqu’il peine à dépasser les 7l/100 km lorsqu’il est conduite en bon père de famille… dynamique.

 

 

↑ Haut de page

 

Puce rouge TOUTES LES FICHES TECHNIQUES ET COTES DU HONDA FR-V

 
 

 

 

↑ Haut de page

 

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

D. Allignol

175 841 annonces auto

Mercedes Classe A

Voir l'annonce

Volkswagen Golf

Voir l'annonce

BMW Série 1

Voir l'annonce

Renault Mégane

Voir l'annonce

Mini Cooper D

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Essai Honda FR-V 2004 : Multipla à la japonaise

Essai (novembre 2005) : le Honda FR-V se démarque des monospaces compacts 7 places qui risquent fort de lui envier son encombrement contenu, son volume habitable, son coffre généreux et, maintenant, son excellentissime moteur Diesel...