Dossier : Location étudiante

Etudiant : se loger à deux

 

Manque de place dans les cités U, loyers privés élevés : le logement est un vrai casse-tête pour les étudiants. Il faut non seulement se trouver une « piaule » décente mais aussi pouvoir en assumer toutes les dépenses. Notre suggestion pour se loger à moindres frais : installez-vous en couple ! 

 
 
 
Étudiants, se loger à deux

Côté finances, le calcul est vite fait !

En effet, le prix au mètre carré pour les petites surfaces est nettement supérieur à celui pour les moyennes et grandes surfaces. A Paris par exemple, vous ne trouverez pas un F1 de 20 m² à moins de 600 € ; tandis qu’un F2 de 30 m² (voire 35 m²) vous reviendrait à 900 ou 1 000 € pour deux. Sans oublier que les charges également sont partagées.

 

Mais attention aux surprises !

Votre loyer est allégé grâce à la solution de la colocation. Le hic, c’est qu’en ce qui concerne les aides au logement, pour les "concubins" (deux colocataires de sexe opposé et non apparentés), la Caisse d’Allocations familiales prend en compte les deux revenus pour évaluer le montant de l’aide accordée. Conséquence : vous percevez une allocation commune plafonnée en fonction des ressources du couple. Et la situation n'est guère différente dans le cadre du PACS : que les concubins soient colocataires ou non, ce sont toujours les revenus des deux qui sont pris en compte.

 

En savoir plus sur les aides au logement : www.caf.fr

 

En savoir plus sur les aides Loca-Pass (concernant notamment le dépôt de garantie) : www.actionlogement.fr

 

N'oubliez pas la clause de solidarité !

La clause de solidarité signifie que les colocataires sont tous solidaires du paiement intégral du loyer et des charges. Autrement dit, si vous ne tenez pas vos engagements, le propriétaire peut exiger que vos amis prennent en charge votre quote-part. Cette règle s’applique également aux concubins pacsés même quand ils ne sont pas colocataires. Par ailleurs, notez que dans une colocation, la caution est forcément solidaire ; vos parents pourraient être amenés à payer pour les autres colocataires.

 

5 règles d’or pour une recherche efficace

1. S’adresser aux bons interlocuteurs

Au CROUS pour solliciter une place en résidence universitaire par exemple ; vous devez alors constituer une demande de Dossier Social Etudiant (DSE) entre le 15 janvier et le 30 avril (à renouveler tous les ans). Pour un logement dans le privé, faites le tour des petites annonces dans les journaux et sur les sites Internet spécialisés. Ne négligez pas la piste des agences même s’il peut vous en coûter quelques centaines d’euros.

 

2. Bien peaufiner son dossier

En Cité U, les critères d’attribution tiennent compte de vos revenus ou de ceux de vos parents, de l’éloignement géographique du foyer familial et des résultats universitaires. Dans le privé, les propriétaires ont du mal à faire confiance à des étudiants sans ressources. Une caution est toujours un bon point dans votre dossier. Sollicitez vos parents ou vos proches. Sinon, sachez qu’il existe des alternatives (Loca-Pass, cautions bancaires pour les jeunes…).

 

3. Établir ses priorités

Vous voulez vous installer certes, mais où ? Payer plus cher en étant près de la fac en centre-ville ou bien avoir plus d’espace et passer plus de temps dans les transports ? Et surtout avec qui ? Vous craignez d’être perturbé dans vos études si vous vivez en colocation ? Recherchez des colocataires souvent absents. En amoureux, demandez-vous si vous ne serez pas trop distrait par votre vie de couple. En somme, assurez-vous que votre choix tient davantage compte de vos besoins réels que de vos désirs.

 

4. Choisir la formule adaptée à sa situation

Par exemple, les foyers pour étudiants ne conviennent pas à tous. Il faut pouvoir se conformer au règlement intérieur très strict (horaires de repas, de fermeture des portes, etc.). En outre, ces établissements ferment souvent pendant les vacances. Quant aux étudiants « migrateurs », ils peuvent envisager la location meublée, plus pratique. Mais attention les clauses du contrat de bail diffèrent et les prix peuvent aller du simple au double pour des prestations parfois peu convaincantes.

 

5. A deux, préciser le projet commun 

Vous envisagez de vous installer en couple ? Entendez-vous au préalable sur le type de bail que vous souhaitez. Si vous optez pour une colocation ou si vous préférez que l’un de vous soit hébergé par l’autre, les conditions et les clauses de votre cohabitation seront évidemment différentes. Votre décision aura également des incidences sur le budget à prévoir et le montant des aides auxquelles vous pourrez prétendre. Alors faites bien vos comptes !

 

 

Trouvez la maison ou l'appartement dont vous rêvez !

Le bien de vos rêves se trouve sans doute parmi les 500 000 annonces immobilières en ligne sur ParuVendu.fr. Alors n'attendez plus, découvrez dès à présent les biens en vente et en location dans votre département.

Article suivant : Etudiants : installez-vous à moindre frais !

Trouvez votre logement

ou Publier une annonce location

   Trouvez votre logement

 

Envoyer cet article à un ami

Location étudiante