Révolution de l'industrie : le sable comme alternative à la batterie en lithium ?

 

le-sable-alternative-a-la-batterie-lithium Utiliser le sable comme alternative à la batterie en lithium avec comme objectif d'alimenter les systèmes de chauffage de milliers de foyers - Photography Bim/Getty Images ©

 

 C’est la nouvelle découverte d’une entreprise finlandaise : utiliser le sable comme alternative à la batterie en lithium pour stocker les énergies renouvelables. L’emmagasinage de la chaleur est censé se faire durant l’été pour redistribuer l’économie d’énergie pendant l’hiver.

Le sable, une alternative à la batterie en lithium : fonctionnement

Polar Night Energy vient de finaliser sa première installation à Kankaanpää. Il s’agit d’une énorme cuve à l’image d’un silo (une alternative à la batterie en lithium) pour stocker les ressources énergétiques issues des panneaux solaires et des éoliennes. Le principal constituant est le sable, une alternative à la batterie en lithium-ion. Le principe est simple : au moment où il y a un surplus de production d’électricité produite par les énergies renouvelables, l’excédent est employé pour chauffer grâce à l’alternative à la batterie en lithium. La température atteint les 500 °C. Ce système de stockage énergétique rempli de sable de construction conserve la chaleur durant des mois. Cette alternative à la batterie lithium mesure 4 m de large et 7 m de haut, renferme environ 100 tonnes de sable. Elle possède une capacité de 8 MWh et une puissance thermique de 100 kW.

Une solution prometteuse pour faire des économies d’énergie

Selon Mission Innovation, l’alternative à la batterie en lithium permettrait de stocker 169,8 mégatonnes de CO2e par an. Une économie d’énergie considérable sur le plan écologique, économique et politique étant donné que la Finlande dépend partiellement de la Russie en termes de consommation énergétique.


L’autre avantage de cette infrastructure écologique est de constituer une alternative à la batterie en lithium, métal rare en voie de disparition. En effet, la révolution énergétique du secteur automobile, la volonté de se conformer à la neutralité carbone et l’intérêt des investisseurs augmentent fortement sa demande. Aussi, le sable constituerait la meilleure alternative à la batterie en lithium utilisée dans les voitures électriques, les smartphones ou encore les panneaux photovoltaïques. De plus, le fait d’y stocker la chaleur permet de faire face à une menace de pénurie dans les années à venir.

Une ressource énergétique moins chère que les autres matériaux des batteries traditionnelles

L’alternative à la batterie en lithium utilise donc les énergies renouvelables pour source d’alimentation. Le problème avec le photovoltaïque et l’éolien c’est leur intermittence. Leur capacité de rendement dépend énormément de l’ensoleillement et du vent, ce qui rend nécessaire l’utilisation d’une large flotte pour contrebalancer le déséquilibre énergétique rencontré souvent. L’idée d’employer cette denrée naturelle comme alternative à la batterie en lithium est donc très ingénieuse et permet de stocker l’énergie et la chaleur produite par les énergies renouvelables. En outre, elle est une ressource moins chère que les métaux tels le cobalt, le nickel ou celle qui alimente les voitures électriques, les panneaux photovoltaïques ou encore d’autres appareils électroniques du quotidien.

Des centaines de tonnes de sable pour constituer une économie d’énergie

D’après les études et réalisations de la société finlandaise, utiliser le sable telle une alternative à la batterie en lithium est prometteur pour un avenir vert. Toutefois, il faut tout de même prendre en considération la quantité nécessaire pour réaliser une économie d’énergie suffisante pour des mois. Plus d’une centaine de tonnes doivent être versées dans la cuve de Polar Night Energy. Un rapport récent des Nations Unies révèle que le sable devient la deuxième ressource naturelle très exploitée après l’eau. Cependant, il n’existe pas à proprement parler de règlementations officielles pour l’exploiter à bon escient. Il fait l’objet d’énormes trafics et d’extraction illégale engendrant ainsi un désordre social et une insécurité dans certains pays (Inde, Maroc).


L’alternative à la batterie en lithium est une innovation technologique. Pour l’instant, elle ne sert qu’à anticiper les besoins en chauffage l’hiver des habitations. Reste à trouver comment transformer la chaleur en électricité et consolider les règlementations sur l’extraction de cette denrée rare.

Rejoignez notre communauté d’abonnés Facebook Paru Vendu.

Avec l’ETX Studio/AFP

 

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

Martine Bonnet le 29/07/2022

143 627 annonces auto

Citroën C3

Voir l'annonce

Citroën Grand C4 Picasso

Voir l'annonce

Volkswagen Golf

Voir l'annonce

Land-Rover Range rover velar

Voir l'annonce

Toyota Aygo

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Révolution de l'industrie : le sable comme alternative à la batterie en lithium ?

Decouvrez comment le sable pourrait devenir une alternative a la batterie en lithium censee stocker les energies renouvelables. Une eventuelle economie d energie.