Dossier : Entretenir sa voiture

Tout ce qu'il faut savoir sur la courroie de distribution

 

La courroie de distribution est le talon d'Achille des voitures modernes. Et comme il est, hélas, difficile de la surveiller de près, mieux vaut la changer avant qu'il ne soit trop tard !

 
 
 
courroie de distribution

A quoi sert la courroie de distribution ?

La courroie de distribution : l'un des composants essentiels du moteur, mais aussi l'un des plus fragiles

Extrêmement sollicitée, surtout sur les voitures qui effectuent beaucoup de petits trajets et donc beaucoup de démarrages, la courroie de distribution fait la liaison entre le vilebrequin, la pompe à injection, la pompe à eau (de plus en plus souvent), et le ou les arbres à cames qui commandent les soupapes d’admission et d’échappement.

 

C’est elle qui se charge donc de synchroniser le « ballet » entre soupapes et pistons. Une chorégraphie qui doit être parfaitement réglée car, quand les soupapes s’ouvrent, elles frôlent de très, très près les pistons.

 

Qu'arrive-t-il lorsque la courroie casse ?

Finie la belle synchronisation ! Les pistons heurtent violemment les soupapes, les tordent ou les cassent. L’arbre à cames peut aussi, par la même occasion, être chassé de ses paliers et se briser.

 

Mieux vaut prévenir que guérir !

Sur un moteur essence, il faut alors, au mieux, déculasser et changer toutes les soupapes, au pire, jeter le moteur à la casse.

 

Sur un Diesel moderne, des linguets font souvent office de fusible entre la tige de soupape et la came qui l’attaque, ce qui limite la casse... mais la limite seulement ! Là encore, la réparation pourra aller du remplacement de quelques linguets et de quelques soupapes à l’échange standard du moteur. Car il va de soi que plus le moteur tourne vite au moment où la courroie casse, plus les dommages seront importants. Reste que, dans tous les cas, de gros, gros frais sont à prévoir !

 

Comme toujours, et tout particulièrement en mécanique, mieux vaut donc prévenir que guérir.

 
 
moteur courroie distribution

Problème : la courroie de distribution est une pièce difficile à surveiller

Les courroies il y a vingtaine d'années...

Il y a une vingtaine d’années, la distribution était assurée par une chaîne en acier à double, voire à triple maillons qui avait le mérite de ne réclamer aucun entretien, hormis des réglages périodiques de tension.

 

Quelques constructeurs comme Audi, BMW et Toyota continuent à utiliser une chaîne (censée durer la vie de la voiture) pour certains de leurs moteurs, Mercedes étant le seul à en équiper encore la totalité de ses mécaniques.

 

Les courroies aujourd'hui...

Puis est apparue la courroie de distribution crantée, plus silencieuse, moins chère à fabriquer et plus facile à monter. Composée de fibre de verre et de kevlar, entoilée et englobée dans du caoutchouc résistant aux hautes températures, la courroie de distribution est aussi performante que la chaîne du même nom, mais beaucoup plus fragile.

 

Elle doit impérativement être changée selon les préconisations du constructeur (en temps et/ou en kilomètres).

 

Des préconisations qu’il vaut mieux devancer parce que la rupture d'une courroie au-delà de l’un des termes fixé par le constructeur rendra impossible le moindre recours auprès de ce dernier.

 
 

Quelles causes à la rupture d'une courroie ?

L'usure "normale"

Si l’usure « normale » affecte inévitablement toute pièce mécanique en mouvement, la courroie de distribution s’use aussi avec le temps du fait des variations climatiques. Les écarts de températures sous un capot moteur sont énormes, surtout lorsqu’une voiture passe la nuit dehors toute l’année.

 

La rupture de la courroie d'accessoire

Cette autre courroie, plus communément appelée courroie d’alternateur, peut aussi casser. Sa durée de vie est d’ailleurs moins longue que celle de la courroie de distribution.

 

En s’effilochant, elle passe derrière la poulie de vilebrequin et peut alors détruire ou faire sauter la courroie de distribution. Voilà pourquoi il faut surveiller attentivement l’état et la tension de la courroie d’alternateur, ce qui est d’autant plus facile qu’elle, au moins, a le mérite de ne pas (trop) se cacher.

 

Le grippage du galet tendeur ou de la pompe à eau

Dans le cas, bien sûr, où elle est entraînée par la courroie de distribution.

La fuite du joint spi de vilebrequin et/ou d'arbre à came

L’huile qui suinte détruit le caoutchouc de la courroie et provoque l’échauffement des poulies et des galets.

 

La pompe à eau dessertie

La fuite du liquide de refroidissement entraîne d’abord la corrosion des poulies et des galets, puis la casse de la courroie.

 

Tous ces ennuis, qui peuvent être très lourds de conséquences, n’affecteront pas (normalement !) une mécanique régulièrement entretenue.

 
 
réparation courroie

Quand faut-il changer la courroie de distribution ?

Puisqu'il n'y a aucun signe avant-coureur...

Alors qu’il est facile de contrôler l’état d’usure des pneumatiques ou des plaquettes de frein, il est très difficile de vérifier la bonne santé d’une courroie de distribution. De plus, aucun bruit suspect ne vous avertira d’une quelconque usure et c’est donc sans aucun signe avant-coureur qu’une courroie peut casser.

 

... entretenez bien la courroie de distribution

Son remplacement fait donc parti de l’entretien normal de votre voiture.

 

Attention, les périodicités sont très variables selon les marques et les modèles. Elles peuvent aller de 60 000 à... 240 000 km, et/ou de 5 à 10 ans !

 

Il faut donc être particulièrement attentif aux périodicités préconisées par le constructeur et, dans tous les cas, les devancer de quelques mois. Ces périodicités sont indiquées dans le carnet d’entretien de toutes les voitures. Une raison de plus, soit dit en passant, d’exiger que ce carnet vous soit remis par le vendeur d’une voiture d’occasion.

 
 

Est-il possible de changer soi-même la courroie de distribution ?

Oui, mais...

A moins de posséder l’outillage et les compétences d’un (bon) professionnel, l’opération est particulièrement risquée ! En effet, la moindre erreur de calage signe l’arrêt de mort du moteur.

 

Changer la courroie mais pas seulement...

De plus, changer uniquement la courroie ne suffit pas car les pièces qui assurent son entraînement sont également à remplacer. Voilà pourquoi une courroie de distribution est généralement proposée sous la forme d’un kit incluant :


  • la courroie crantée ;
  • un galet tendeur ;
  • une, voire plusieurs poulies de guidage.
  • dans 80% des cas, le kit inclura aussi une pompe à eau. Celle-ci aurait en effet bien peu de chance de ne pas se mettre à fuir avant la fin de la vie de la deuxième courroie !
 
 

Privilégiez les voitures d'occasion dont la courroie à été changée récemment

Le changement de la courroie de distribution est une opération aussi impérieuse qu’onéreuse. Quelle que soit la voiture, tablez sur un minimum de 500 €. Dès lors, si vous vous apprêtez à acheter une voiture d’occasion dont le kilométrage avoisine les 100 000 km, mieux vaut privilégier un modèle dont la distribution a été refaite... et refaite par un professionnel, facture à l’appui.

 

À la recherche d'une voiture ?

Le véhicule idéal se trouve sans doute parmi les 150 000 annonces auto en ligne sur ParuVendu.fr. Alors n'attendez plus ! Découvrez dès à présent les véhicules en vente dans votre département.

Article suivant : Prenez soin de vos pneus !

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

D.Allignol

225 358 annonces auto

Mercedes Classe GLC

Voir l'annonce

Citroën C3

Voir l'annonce

Renault Megane IV

Voir l'annonce

Volkswagen Golf SW

Voir l'annonce

Peugeot 2008

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Entretenir sa voiture

Bien entretenir sa voiture évite généralement de gros désagréments. Des problèmes qui peuvent vous coûter cher, autant au sens propre qu'au sens figuré.