Quel est le meilleur moment pour revendre sa voiture ?

 

A moins de vous séparer d’une rarissime automobile de collection, la revente d’une voiture qui, est-il utile de le rappeler, perd entre 15 et 30 % de sa valeur dès la première année, ne vous donnera jamais la possibilité de réaliser une bonne affaire. Dès lors, le jeu consiste à perdre le moins d’argent possible en tenant compte de trois facteurs essentiels : l’âge de la voiture, son ancienneté au sein de sa gamme et, bien sûr, mais dans une moindre mesure qu’il y a 10 ou 15 ans, les variations saisonnières du marché de l’occasion.

 
 
 

Les voitures neuves perdent, hélas, trop rapidement de leur valeur. Comptez en moyenne 15 % pour une voiture pourtant recherchée en occasion et jusqu’à 30 % pour une « mal aimée », genre berline à gros moteur essence. Après cette première année particulièrement pénalisante, une voiture perd ensuite environ 10 % pendant trois ans, puis de 6 à 8 % à partir de sa quatrième année de vie. La première question qui vient donc logiquement à l’esprit est de savoir combien de temps il faut attendre avant de se séparer d’une voiture achetée neuve.

 

L’âge de la voiture

Trois solutions s’offrent à vous pour perdre le moins d’argent possible au moment de la revente.

 

La revente rapide

Cette solution est valable si vous avez réussi à obtenir une grosse remise lors de l’achat de votre voiture neuve. La revendre au bout de six mois, voire un an au maximum, vous permettra de ne perdre que 10 % au maximum, et même un peu moins si votre voiture est un modèle récent bénéficiant encore de « l’effet nouveauté. »

 

La revente au bout de quatre ou cinq ans

Après une telle durée de vie, votre voiture sort des années de fortes décotes et n’a pas encore, dans la plupart des cas, dépassé le seuil psychologique des 100.000 km. Elle constitue donc encore un joli capital. De plus, il peut être intéressant de la revendre avant d’avoir à faire face à d’incontournables gros travaux d’entretien comme le remplacement de l’embrayage, des amortisseurs ou de la courroie de distribution.

 

La revente le plus tard possible

Une voiture en fin de vie ne décote pratiquement plus. Vous pouvez donc choisir de la revendre après son complet amortissement. Mais attention, cette solution n’est valable que pour les modèles les plus recherchés en occasion. Des modèles à succès comme la Golf IV, la Mercedes Classe C ou le Renault Espace se revendrons aisément et à bon prix même fortement kilométrés… mais à condition d’avoir un Diesel sous leur capot.

 

L’ancienneté au sein de la gamme

L’arrivée d’un nouveau modèle plus performant, plus sûr et mieux équipé que celui qu’il remplace fait inévitablement baisser sa cote. Dès lors, avant d’acheter une voiture neuve dont la carrière touche à sa fin, surveillez de près la date à laquelle arrivera celle qui est appelée à lui succéder et revendez impérativement avant la commercialisation de la nouveauté. Au-delà, préparez vous à consentir entre 5 et 10 % de rabais par rapport à sa cote. Pas de panique en revanche si votre voiture est âgée de quatre à cinq ans. L’arrivée de la nouveauté n’aura pas d’incidence sur sa cote.

 

Les variations saisonnières du marché

A moins d’avoir le couteau sous la gorge, ne revendez pas votre voiture à n’importe quel moment de l’année. Certes, les variations saisonnières affectent moins le marché de l’occasion qu’il y a dix ou quinze ans, mais quelques mois de l’année, comme août ou janvier, restent toujours des périodes particulièrement calmes au niveau des transactions. La période qui va du mois de mars à juin reste traditionnellement celle où les transactions sont les plus nombreuses et donc les plus faciles.

 

Bien entendu, certaines voitures sont plus sensibles aux variations saisonnières que d’autre. Les citadines et les voitures âgées à petit prix se revendent bien à la fin des vacances. Les familiales, les breaks et les monospaces, eux, sont plus recherchés avant les grandes vacances. Berlines compactes, sportives et 4x4 sont pratiquement insensibles aux variations saisonnières. Reste le cas des cabriolets qui, cela va de soi, tentent fort peu les acheteurs au plus fort de l’hiver. Les bons mois pour vendre : juin et juillet, et même septembre si les beaux jours se prolongent. Mais avec la multiplication des coupés-cabriolets qui sont aussi confortables à la belle qu’à la mauvaise saison, l’influence du soleil sur les motivations d’achat des amateurs de voitures découvrables tend à diminuer spectaculairement.

 

 

Vendez votre voiture

ParuVendu.fr c’est plus de 2,5 millions de visiteurs par mois uniquement pour nos annonces Auto/Moto. Alors n’hésitez plus ! Déposez gratuitement votre annonce sur ParuVendu.fr et multipliez vos chances de vendre votre véhicule d'occasion !

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

D. Allignol le 22/12/2021

 

Envoyer cet article à un ami

Quel est le meilleur moment pour revendre sa voiture ?

Quel est le meilleur moment pour vendre sa voiture ? Âge de la voiture, saisonnalité du marché... Autant de facteur dont il faut tenir compte.