Dossier : Entretenir sa voiture

Prenez soin de vos pneus !

 

Mal entretenus, les pneus se dégradent très vite. Or, ils constituent l'un des principaux vecteurs de votre sécurité. Voici les cinq grandes règles essentielles qui vous permettront de les garder en pleine forme le plus longtemps possible.

 
 

Surveiller la pression

 
Pneus 7.jpg

Surveiller la pression tous les mois

La pression des pneus préconisée par le constructeur est celle qui est la mieux adaptée pour optimiser leurs performances sur votre voiture. Attention, les pneus, même neufs, perdent régulièrement de l'air. Il faut donc penser à contrôler la pression tous les mois… sans oublier la roue de secours.


Ne négligez pas le bouchon de valve
Attention, le bouchon de valve, qui peut sembler très secondaire, est un élément essentiel de l'étanchéité du pneu.

S'il vous en manque un (ou plusieurs), votre garagiste en aura toujours un ou deux qui traînent dans un coin.

 

Quand vérifier la pression ?

  • La vérification de la pression doit s'effectuer "à froid", soit une heure après l'arrêt du véhicule ou, au plus, après 3 kilomètres parcourus à faible vitesse.
  • Si la vérification est effectuée sur un pneu « chaud », la pression sera forcément plus élevée : jusqu'à 0,3 bars au-dessus de la pression préconisée à froid. C'est normal, et c'est pourquoi il ne faut jamais dégonfler un pneu qui vient de rouler, sous prétexte qu'il est sur-gonflé.


Quels risques représente le sous-gonflage ?

Un sur-gonflage sera toujours moins dangereux qu'un sous-gonflage.

Les statistiques de l'ASFA (Organisme regroupant les sociétés autoroutières de France) montrent que près d'un accident mortel sur dix a pour origine le sous-gonflage d'un ou de plusieurs pneumatiques.

En effet, lorsque la pression est insuffisante, les flancs du pneu travaillent anormalement. Il en résulte une fatigue excessive de la carcasse, une élévation de la température et une usure anormale. Le pneu risque de subir des dommages irréversibles, le risque majeur étant l'éclatement et la perte de contrôle de la voiture.

 

Quels risques représente le sur-gonflage ?
Quant au sur-gonflage, il peut poser des problèmes de stabilité car le contact du pneu avec le sol se trouve diminué.

Il ne doit être adopté que sur un véhicule très chargé ou appelé à faire beaucoup de kilomètres à grande vitesse.

La majoration maximum de la pression est indiquée sur le manuel d'utilisation de la voiture et sur l'étiquette constructeur à bord du véhicule.

 



Veiller au bon équlibrage

 
Pneus 3.jpg

L'ensemble jante-pneumatique doit « tourner rond » !

S'il présente une petite surcharge locale (un balourd), la roue sera soumise, à certains régimes, à de très fortes vibrations qui se répercuteront dans la direction. Ce phénomène est non seulement désagréable, il est aussi dangereux car il fatigue les articulations de la suspension et affecte la tenue de route.

 

Faites réaliser l'équilibrage des pneus par un professionnel
L'équilibrage d'un pneu ne peut être effectué que par un professionnel qui dispose du matériel capable de détecter les balourds. Ils seront compensés par de petites masses de plomb accrochées au rebord de la jante. Attention, ces masselottes peuvent parfois être arrachées par un coup de trottoir. Vérifiez fréquemment leur présence !

 



Contrôler l'état d'usure

 
Pneus 8.jpg

Vérifiez la bande de roulement
C'est la bande de roulement qui assure la plus grande partie de l'adhérence du pneu à la route. Elle comporte des indicateurs d'usure situés en fond de sculpture, dans les rainures principales généralement plus larges. Le pneu doit être obligatoirement changé dès que ces indicateurs affleurent la surface de la bande de roulement. Légalement, la profondeur des sculptures ne doit pas être inférieure à 1,6 mm.
Moins ses sculptures sont profondes, plus le pneu perd ses capacités à évacuer l'eau. Dès lors, même si vos pneumatiques n'ont pas encore atteint le stade d'usure maximum, pensez à réduire votre vitesse sur sol mouillé.

 

Vérifiez l'état général des pneus

Attention également aux coupures, chocs et boursouflures sur la bande de roulement ou sur les flancs extérieurs… et intérieurs (plus dur à vérifier !). Un pneu ainsi abîmé impose une vérification par un spécialiste.

 



S'adapter à la saison... et au terrain

 
Hiver 6.jpg

L'offre des pneus hivernaux

Si vous roulez beaucoup en hiver ou si vous habitez une région montagneuse, l'utilisation de pneus adaptés s'impose.

Aujourd'hui, en raison des restrictions imposées aux pneus cloutés qui endommagent la chaussée, le marché des pneus hivernaux est essentiellement un marché de pneu non-cramponnés, lamellisés, utilisables sans limitation de période.

 

L'avantage des pneus hivernaux

Les pneus hiver offrent une bonne adhérence sur la neige et se comporte mieux sur le verglas que les pneus classiques grâce à la conception particulière des mélanges de gomme qui les composent et à la technologie de plus en plus élaborées de leurs lamelles qui jouent le rôle de véritables griffes sur le sol.

 



Surveiller les pneus qui "dorment"

 
Pneus 10.jpg

Attention au pneus qui ne servent pas ou peu
Même s'ils sont peu ou pas utilisés, les pneus vieillissent. C'est le cas pour les pneus-hiver qui ne sont pas employés une bonne partie de l'année, mais aussi pour les roues de secours ou les pneus montés sur les caravanes, les remorques et les porte-bateaux.

 

Comment stocker les pneus ?
Le vieillissement d'un pneu est décelable aux craquelures qui apparaissent sur sa bande de roulement ou sur ses flancs. La carcasse peut aussi se déformer, surtout si les pneus sont empilés les uns sur les autres.

Il faut donc les stocker verticalement dans un local propre, en évitant la présence de matériels générateurs d'ozone tels que les lampes fluorescentes ou à vapeur de mercure, les moteurs électriques ou encore tout matériel susceptible de provoquer des étincelles ou des décharges électriques comme les chargeurs de batterie.

Pensez également à éloigner les pneus des récipients contenant des solvants ou des lubrifiants.

 

Le cas des pneus de remorques
Quant aux pneus des remorques, vous les protégerez de la lumière et du soleil et vous veillerez à alléger leur charge avec des cales ou avec les vérins qui sont montés d'office sur toutes les caravanes. Cette remarque vaut également pour votre voiture de collection qui ne sort que très rarement de votre garage !

 

Article suivant : Laver sa voiture : l'indispensable corvée

Trouvez votre voiture

ou Vendre sa voiture d'occasion

D.Allignol

143 627 annonces auto

Citroën C3

Voir l'annonce

Citroën Grand C4 Picasso

Voir l'annonce

Volkswagen Golf

Voir l'annonce

Land-Rover Range rover velar

Voir l'annonce

Toyota Aygo

Voir l'annonce
 

Envoyer cet article à un ami

Entretenir sa voiture

Bien entretenir sa voiture évite généralement de gros désagréments. Des problèmes qui peuvent vous coûter cher, autant au sens propre qu'au sens figuré.